Cannabis : 55% des Européens en faveur de la légalisation

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 avril 2022 à 16h26
Cbd Cannabis Usages Plants
25%Seulement 25% des Européens sont opposés à une légalisation du cannabis.

Si le gouvernement français continue d’être défavorable au cannabis récréatif, Emmanuel Macron ayant confirmé la ligne dure de son ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin même en cas de réélection, les mentalités changent. Un sondage mené dans toute l’Europe, publié le 7 avril 2022, dévoile que la majorité des citoyens européens sont désormais favorables au cannabis récréatif.

Une majorité d’Européens favorables ou indifférents à la légalisation

Mené par le cabinet Hanway Associates pour le compte de l’entreprise Curaleaf International, spécialisée dans la culture verticale de cannabis, pour les usages notamment médicaux, le sondage a interrogé plus de 9.000 citoyens européens de 18 ans et plus. Les résultats montrent que les Européens sont en grande majorité favorables à la légalisation du cannabis récréatif. Une évolution de la législation à laquelle les analystes s’attendent pour les années à venir en Europe.

Ainsi, selon les résultats du sondage, 55% des interrogés ont déclaré être favorables à la légalisation pure et simple du cannabis récréatif, à l’instar de ce qui a été fait aux États-Unis. 20% des interrogés se sont dits indifférents à l’évolution de la législation, tandis que seulement 25% y étaient opposés.

Le cannabis oui, mais avec un marché contrôlé par l’État

Les personnes favorables à la légalisation sont toutefois partagées sur le mode de distribution : un marché légal contrôlé par l’État, via des coffee shop, est plébiscité avec 81% des interrogés qui y sont favorables. Les « cannabis social club », plutôt autogérés, remportent le moins d’adhésion (56%) tandis que deux tiers sont pour la culture à la maison (62%). Sur l’ensemble des répondants, le marché régulé est également le moins controversé, avec 48% des personnes favorables.

L’opinion des Européens concernant le cannabis récréatif évolue donc vers une légalisation, alors que plusieurs pays semblent se diriger vers un changement de réglementation. Le Luxembourg, notamment, devrait légaliser le cannabis avant fin 2022 tandis qu’en Italie un référendum aurait dû avoir lieu, mais la question posée a été censurée car insuffisamment précise, ce qui aurait pu donner lieu à des problèmes.

Mais c’est de l’Allemagne que le changement pourrait arriver : le pays, central en Europe, serait également le plus gros marché. Les experts estiment qu’une légalisation outre-Rhin pourrait conduire à un « effet domino » et contraindre les autres pays européens à faire de même, le contrôle aux frontières devenant quasiment impossible.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis