Carburants : les Aoûtiens devraient pouvoir aussi bénéficier de la ristourne

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 12 mai 2022 à 9h58
Prix Carburant 2 Euros 1
2 EUROSDébut mai 2022, le prix des carburants en France a frôlé les 2 euros le litre malgré la mesure gouvernementale.

La mesure est en place depuis le 1er avril 2022, et dès son lancement, il y avait déjà un problème : une inégalité de traitement entre les vacanciers qui partaient en août 2022 et ceux qui partaient en juillet 2022. La fin de la baisse du prix des carburants à la pompe tombait en effet en plein milieu des vacances. Le gouvernement semble avoir pris conscience de la situation…

Ristourne sur les carburants : vers une prolongation ?

Depuis le 1er avril 2022, les Français payent leur carburant 18 centimes TTC moins cher à la pompe (15 centimes en Outre-mer, 17 centimes en Corse pour des raisons de fiscalité). La décision visait à protéger leur pouvoir d’achat, et a été prise dans d’autres pays européens. L’effet est réel : près de 10 euros de moins le plein d’essence et de diesel, bien que les prix des carburants connaissent une tendance haussière qui semble effacer les effets de la ristourne sur le portefeuille des ménages.

Mais la date de fin annoncée présentait une inégalité majeure : la ristourne devait se terminer le 31 juillet 2022, soit en plein milieu des Grandes Vacances d’été. Les ménages qui ont prévu de partir en juillet 2022 étaient donc avantagés, pouvant bénéficier de la ristourne à l’aller et au retour, tandis que ceux qui ont prévu de partir en août 2022 devaient composer avec une soudaine explosion des prix à la pompe.

Finalement, il semblerait que le gouvernement a décidé de faire jouer les prolongations à cette mesure pour le pouvoir d’achat.

La ristourne maintenue en août 2022 avant une évolution de l’aide ?

Rien n’est encore totalement décidé, mais le compte-rendu du Conseil des ministres du 11 mai 2022 précise que « la remise de 15 centimes par litre HT sera prolongée et a vocation à être remplacée par un dispositif pérenne et ciblé selon des critères de revenus et d’utilisation du véhicule dans un cadre professionnel ».

Le texte devrait être présenté à l’Assemblée nationale au lendemain des législatives 2022, soit fin juin 2022. S’il est adopté, la baisse de prix des carburants à la pompe restera en vigueur probablement jusqu’à début septembre 2022 avant d’évoluer vers l’aide ciblée dont les contours n’ont pas été dévoilés.

Le gouvernement a néanmoins expliqué à plusieurs reprises que la nouvelle forme que prendra l’aide visera les ménages défavorisés et les personnes utilisant la voiture régulièrement (comme pour aller au travail). Dans sa forme actuelle, la ristourne à la pompe est une mesure indifférenciée, bénéficiant aux ménages riches comme aux ménages pauvres (et potentiellement plus aux ménages riches qui ont généralement plus de voitures et des voitures plus grosses qui consomment plus).

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Carburants : les Aoûtiens devraient pouvoir aussi bénéficier de la ristourne»

Laisser un commentaire

* Champs requis