Carburants : l’Allemagne lance sa ristourne deux fois plus élevée qu’en France

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 mai 2022 à 11h50
Assurance Maladie Carburant Aide Sante
2 EUROSDébut mai 2022, le prix des carburants en France a frôlé les 2 euros le litre malgré la mesure gouvernementale.

Les habitants des départements frontaliers avec l’Allemagne vont potentiellement connaître une inversion des flux de trafic au niveau des stations-essence. Dès juin 2022, l’Allemagne va lancer sa propre version de la ristourne à la pompe sur les carburants… et elle s’annonce très intéressante, surtout sur l’essence.

L’Allemagne va baisser les prix de l’essence de 30 centimes d’euro le litre

Alors que le gouvernement allemand n’avait, jusqu’à présent, pas encore pris de mesure pour le pouvoir d’achat des automobilistes, c’est chose faite : le 1er juin 2022, une mesure comme celle lancée en France ou encore en Italie est prévue. L’Allemagne aura sa ristourne à la pompe.

Celle-ci est toutefois un peu différente que celle en vigueur en France depuis le 1er avril 2022 : la ristourne allemande sera plus de deux fois plus intéressante pour les automobilistes qui roulent à l’essence que pour ceux qui roulent au diesel. Le prix au litre de l’essence sera en effet baissé de 30 centimes d’euro le litre, contre seulement 14 centimes d’euro pour le diesel.

Acheter le diesel en France, l’essence en Allemagne

Au niveau des plus de 400 kilomètres de frontière entre l’Allemagne et la France, les automobilistes devront donc choisir : où faire le plein ? De quelle ristourne profiter ?

Si le prix à la pompe sera de toute manière au centre de ce choix stratégique qui peut permettre d’économiser quelques euros sur son plein, la tendance devrait être la suivante :

- les automobilistes qui roulent à l’essence auront tout intérêt à acheter leur carburant en Allemagne pour profiter des 30 centimes d’euro le litre, contre seulement 18 centimes en France ;

- les automobilistes qui roulent au diesel devront faire plus attention car si, sur le papier, la ristourne française est plus intéressante (18 centimes contre 14 centimes le litre), le prix réel pourrait en décider autrement.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Carburants : l’Allemagne lance sa ristourne deux fois plus élevée qu’en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis