Carburant : des prix en baisse, c’est le moment de partir en vacances !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Léana Chaniol Modifié le 4 juillet 2016 à 7h33
Carburant En Baisse
57 %57 % des français partiront en vacances cet été avec un budget de 2233 ?

Avis aux juillettistes : les prix du gazole et du sans plomb sont en baisse alors profitons-en ! Le carburant et les français, c’est une grande histoire. Suite aux nombreuses manifestations et blocus de ces derniers temps, la vie reprend enfin son court. Les prix sont en baisse mais la hausse du cours du baril pourrait bien changer la donne.

Economisez sur le carburant

L’été est arrivée, les vacances approchent à grand pas et nous préparons tous nos bagages pour aller se dorer la pilule. Sous le signe de la détente, la période estivale risque d’être synonyme de bouchons, chaleur et dépenses. D’après Bison Futé, la période du 1er au 3 juillet 2016 est concernée par d’importants flux migratoires sur les grands axes du pays. Afin de commercer son périple de manière positive, rendez-vous à la station service du coin et faites le plein. Vous constaterez que les prix à la pompe ont légèrement baissé ou bien sont restés stables.

Selon Carbet « Les prix du gazole stagnent depuis une semaine et s'affichent à 1,150 euro/litre. Le sans plomb 95 baisse de 0,3 centime sur la même période à 1,346 euro/litre. Le sans plomb 98 en revanche est en légère hausse (+0,2 centime/litre) à 1,402 euro/litre, tout comme le sans plomb 95-E10 qui s'affiche à 1,324 euro/litre (+0,4 centime) ».

Le carburant est sensible aux évènements

Le carburant est sensible aux variations du cours du baril de pétrole et principalement avec le baril de Brent qui a atteint la barre des 50 dollars, ce qui a forcément engendré la hausse des prix. Avec les problèmes causée par la loi Travail et la pénurie de carburant qui s’est installée en France, certains pompistes en ont tiré profit en augmentant les prix. Selon 60 millions de consommateurs, ce ne sont pas moins de 33 stations qui avaient augmenté le prix du gazole à plus 10 %.

Attention, après l’annonce du Brexit, il ne faut pas s’attendre à une rechute spectaculaire du prix du gazole comme en janvier 2016. Il était effectivement affiché aux alentours de 1 euro le litre et avait même passé la barre du dessous. On note donc une hausse de 30 % du prix depuis le début de l’année. D’après Benjamin Louvet, gérant matières premières, chez OFI AM : « La baisse rapide de production liée à l'exploitation des pétroles de schiste laisse augurer une possible accélération de la baisse de production ». Les investisseurs qui parlaient d’un baril à 20 dollars risque de revoir leurs estimations car lui l’annonce plutôt à 60 dollars en fin d’année.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Léana CHANIOL, 21 ans Étudiante en 2eme année de journalisme à l'IUT de Tours.

Laisser un commentaire

* Champs requis