Carburants : nous ne serons pas rationnés en France cet été

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 7 juin 2022 à 15h27
Route Vacances Carburant
13,3 censLe prix du litre de gazole a bondi de 13,3 centimes la semaine du 30 mai 2022 en France, selon les dernières données publiées mardi 7 juin par le ministère de la Transition écologique.

Allons nous manquer de carburant pour les vacances cet été ? C’est la question qui tourne en boucle depuis plusieurs jours dans les milieux autorisés. Depuis que le directeur exécutif de l’Agence internationale de l’Énergie, excusez du peu, a très sérieusement évoqué cette possiblité.

La France possède assez de réserves de carburants pour l'été 2022

Je ne vais pas vous faire mariner longtemps en tournant autour du pot. La réponse est, du moins, pour la France, théoriquement non. Notre pays dispose en effet de réserves stratégiques permettant de couvrir 90 jours de consommation. Ces stocks ont été un peu grignotés ces derniers mois, pour tenter de contenir la hausse des prix du carburant, mais il en reste quand même largement suffisamment pour couvrir l’été, et la rentrée.

Car entendons-nous bien : ces stocks nous assurent jusqu’à trois mois de consommation de pétrole, si l’on arrête du jour au lendemain les importations. Or, rien de tel n’est prévu. Pour l’instant, le scénario probable, c’est un ralentissement des importations de pétrole brut, ainsi que de pétrole raffiné.

Voyage en Europe cet été : attention aux pénuries de carburants

Maintenant, si le risque de pénurie est écarté pour la France, ce n’est pas aussi vrai pour d’autres pays européens. Pourquoi ? Tout simplement parce que la France dispose de plusieurs ports et terminaux pétroliers, ce qui n’est évidemment pas le cas de bien des pays européens, sans accès à la mer ! Autrement dit, le problème est bien réel. Par endroit, en Europe, il pourrait y avoir des pénuries de carburant, ou plutôt, du rationnement pour éviter justement les pénuries.

En résumé : si vous projetez de voyager en voiture cet été, dans un pays qui a accès à la mer, en théorie, vous n’aurez pas de précautions particulières à prendre. À l’inverse, si vous voyagez, par exemple, en Europe centrale, alors... mieux vaudra faire le plein avant de franchir la frontière, même si le prix des carburants est bien meilleur de l’autre côté. Ce serait bête de débarquer là bas, et de ne pas pouvoir prendre plus de 10 ou 20 litres à la pompe à cause d’une mesure de rationnement.

Retrouvez le podcats ici

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Carburants : nous ne serons pas rationnés en France cet été»

Laisser un commentaire

* Champs requis