Carte de Crédit Interdite en Angleterre dans le secteur du jeu

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 26 février 2020 à 9h58
Cartedecredit

Faites vos jeux et rien ne va plus en Angleterre avec l’industrie des casinos et des bureaux de paris. Le jeu, on le sait, pose souvent problème. Entre les intérêts de l’Etat et la prévention contre le jeu pathologique, il y a un paradoxe. Si en France il y a une certaine retenue et des restrictions qui évitent que le jeu devienne un problème incontrôlable, de l’autre côté de la Manche, le jeu a pris des proportions incontrôlables. Dans les faits, en Angleterre les habitants jouent trop, et le nombre de joueurs qui ont de graves d’addiction au jeu alarment les services de santé publique. Il y aurait à ce jour près de 5% de la population Anglaise qui serait accro aux jeux d’argent… Afin d’enrayer cette situation, dès le mois d’avril 2020, des mesures drastiques vont être mises en place pour protéger les personnes les plus vulnérables du Royaume-Uni.

La carte de crédit sera bannie en Angleterre

Dès les 14 avril 2020, les casinos et les bureaux de paris n’auront plus le droit d’accepter la carte de crédit comme moyen de paiement. Cette interdiction évitera aux Anglais de jouer à crédit. Ce choix de bannir les cartes de crédit du secteur des jeux d’argent a du sens, jouer à crédit est effectivement une mauvaise idée… Les statistiques publiées par la Commission des jeux d’argent du Royaume-Uni, l’UKGC, ont fait ressortir que près d’un quart des joueurs qui souffrent d’addiction utilisent leurs cartes de crédit pour assouvir leurs vices… En interdisant l’utilisation de la carte de crédit, ces personnes seront mieux protégées.
Plus d’info à consulter sur le site de l’UKGC ici.

D’autres mesures seront mises en place afin de freiner l’addiction au jeu

Les députés Anglais de tous les bords ont le même discours concernant le Gambling, et le gouvernement du premier ministre Boris Johnson s’est donné comme priorité nationale d’enrayer l’addiction au jeu pathologique sur le territoire du Royaume-Uni. Bannir la carte de crédit ne sera pas la seule mesure prise pour freiner les problèmes de santé liés au gambling. Dans les faits, des limites vont aussi être fixées sur toute forme de paris. Cette limite sera de 2 pounds ! Si un jouer aurait envie, par exemple, de jouer à la roulette avec des jetons de 10 pounds, il ne pourra pas le faire… La mise maximale sera de 2 pounds, et il ne pourra pas jouer simultanément plusieurs jetons. Une autre mesure, qui existe déjà en France, sera que tout joueur pourra se faire bannir des maisons de jeu. Pour ce faire, le personnel de tout lieu dédié aux jeux d’argent sera dans l’obligation de demander une pièce d’identité à ses clients. Sans présentation d’une carte d’identité pour vérifier si un joueur a le droit de jouer ou pas il ne sera pas possible de jouer. En clair, dès le 14 avril 2020, le monde des jeux d’argent va être métamorphosé au Royaume-Uni. L’intérêt public prendra le dessus sur l’intérêt économique des maisons de jeu.

Comment les Anglais en sont arrivés là?

On le sait, les Anglais ont la culture du jeu. Parier en Angleterre fait partie des hobbies favoris. Typiquement, dans chaque ville Anglaise on trouve un bureau de paris installé dans les rues les plus fréquentées. Même si une personne n’est pas encline à parier, tôt ou tard elle le fera. Et avec les casinos, la situation est la même puisque des machines à sous et des consoles de jeux de table sont installées dans les bureaux de paris. Clairement, imaginez la même situation en France… ça ne passerait pas ! Afin de reprendre le contrôle de la situation, les lois Anglaises vont être revues et corrigés, et dès le 14 avril 2020, le panorama des jeux ne sera plus jamais le même.

Les conséquences sur les maisons de jeu et les casinos

Les annonces du Gouvernement du Royaume-Uni vis-à-vis des jeux d’argent ont déjà eu leurs effets. Les plus gros bookmakers du pays ont déjà prévu de fermer près de 20% de leurs locaux. Et pour les casinos, les grands groupes du pays ont gelé leurs projets d’expansion et décider de réduire leurs effectifs de -10% dès le mois d’avril 2020.

Les opérateurs Web et les casinos en ligne

L’offre sur Internet ne sera pas épargnée par les mesures à venir au Royaume de sa majesté. Via la Commission des jeux d’argent du Royaume-Uni, l’UKGC, les plateformes de jeu devront se plier aux mêmes règles que les maisons locales. La Loi sera même plus contraignante avec les paris à distance. En effet, tout site de casino ou de paris sera dans l’obligation de se conformer à des règles très dures. En premier lieu, tout agent de l’UKGC pourra à tout moment contrôler les activités des sites de jeux d’argent. De plus, les opérateurs Web de Gambling devront avoir une attitude irréprochable vis-à-vis des joueurs membres des casinos en ligne en argent réel (Source : OCP). Ils n’auront pas le droit de créer de l’incitation au jeu et seront dans l’obligation de demander à leurs clients si l’argent qu’ils utilisent pour jouer correspond bien à leurs budgets. Ces tâches peuvent sembler difficiles à appliquer, mais il en sera ainsi.

Les parties épargnées par les nouvelles restrictions

Seul la loterie nationale et l’euro millions seront épargnés par les nouvelles limites qui seront mises en place en avril 2020. Ces deux mammouths du jeu ne seront même pas efflorés par les mesures prises par l’Etat. La carte de crédit sera toujours autorisée pour acheter des billets de loto sur toute l’Angleterre.

Quels sont les entreprises de Gambling qui s’en sortiront le mieux?

Presque aucune, sauf bien sûr les loteries. Par contre les groupes qui opèrent sur Internet seront épargnés du moment qu’elles sont déjà présentés sur des marchés hors UK. Typiquement, les bookmakers les plus ouverts à l’international resteront dans la course. L’exemple le plus significatif est le plus connu des sites de jeux d’argent, Bet365.com. Cette plateforme de jeu est la plus faste d’Angleterre, et elle s’est déployée grâce à la volonté de ses dirigeants sur de nombreux marchés. Bet365.com, un site de jeux d’argent tout domaine confondu (paris sportifs, machines à sous, poker et bingo), est en effet actif en Europe, sur le continent Américain et en Asie depuis déjà plus de 10 ans. Les restrictions à venir sur le marché de l’UK n’aura en pratique qu’un faible impact. De plus, les membres Anglais de Bet365.com continueront à miser, mais sans utiliser leurs cartes de crédit (les cartes de débit seront alors proposées, ou le virement bancaire).

Laisser un commentaire

* Champs requis