Le confinement est très profitable à Nintendo

Par Olivier Sancerre Modifié le 10 août 2020 à 11h26
Nintendo Carton Confinement 1
5,68 MILLIONSNintendo a vendu 5,68 millions de consoles au deuxième trimestre.

La crise sanitaire du printemps n'a pas affecté Nintendo. Mieux, le confinement a boosté les ventes de consoles et de jeux vidéo du géant japonais dont les profits ne se sont jamais aussi bien portés.

Des millions de personnes sont restées confinées à la maison au deuxième trimestre, afin d'enrayer la propagation du coronavirus. Pendant les longues heures passées chez soi, il a bien fallu s'occuper : entre le télétravail et l'école à domicile, le jeu vidéo a connu une explosion des usages, notamment chez Nintendo. Le bénéfice net du constructeur a atteint l'équivalent de 849 millions d'euros entre les mois d'avril et de juin, un chiffre multiplié par 6,4 par rapport à l'an dernier ! Quant au bénéfice opérationnel, il s'établit environ à 1,1 milliard d'euros, là aussi une progression exceptionnelle de plus de 420%. Durant ces trois mois, Nintendo a vendu pour 2,86 milliards d'euros de produits et de logiciels, un chiffre d'affaires multiplié par deux.

Animal Crossing, jeu du confinement

La Switch, la gamme vedette au catalogue de Nintendo, a continué de caracoler en tête des ventes avec 5,68 millions d'unités. C'est quasiment trois fois plus qu'il y a un an, ce qui n'a d'ailleurs pas manqué de provoquer des problèmes d'approvisionnement. L'entreprise assure néanmoins avoir résolu ces contraintes. Des ruptures de stocks peuvent cependant apparaitre ici et là en fonction de la demande et des capacités de réassort. Quant aux jeux, eux aussi ont rencontré un grand succès pendant cette période. Animal Crossing: New Horizons, sorti en mars, soit au début du confinement, a représenté 21% des jeux vendus par Nintendo au deuxième trimestre.

En attendant Noël

Si Nintendo continue de miser sur les jeux physiques, leurs versions dématérialisées ont le vent en poupe : 55,6% des jeux vendus ce printemps ont été téléchargés, contre 22,3% l'an dernier à la même époque. Il s'agissait du premier trimestre financier pour le groupe, dont l'année fiscale s'achève fin mars. C'est à Noël que l'on pourra juger des performances de l'entreprise, mais l'année est très bien partie et l'épidémie de coronavirus n'a pas encore disparu, loin de là : il va y avoir encore des confinés à occuper.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Le confinement est très profitable à Nintendo»

Laisser un commentaire

* Champs requis