CBD : un marché mondial estimé à 2,8 milliards de dollars

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 30 septembre 2021 à 15h30
Wax Cbd Cannabis Legal Vaporiser
0,2%Les produits à base de CBD vendus en France ne peuvent contenir plus de 0,2% de THC.

Il défraye régulièrement la chronique, entre détracteurs et soutiens, mais est bel et bien légal : le CBD, acronyme pour cannabidiol, est au centre d’un marché en croissance constante, porté sans aucun doute par la légalisation du cannabis classique, celui contenant du THC, dans plusieurs pays et certains Etats américains. Mais contrairement au cannabis à forte teneur de THC, qui est un psychotrope, le CBD n’est pas une drogue : c’est un produit de bien-être strictement réglementé et qui fait de plus en plus d’adeptes.

Les produits à base de CBD ne contiennent pas de THC

Si la plante est la même, la cannabis sativa, le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC) ne sont que deux des molécules qu’elle contient. Le THC, psychotrope, est illégal en France et dans une majorité des pays du monde, mais pas le CBD… car il n’est pas psychotrope mais est un anxiolytique naturel, ainsi qu’un antalgique.

D’ailleurs, en France, la loi fixe une limite très précise concernant les produits à base de cannabis vendus pour la consommation de CBD et que doivent respecter tous les vendeurs sur le territoire français, qu'ils vendent en boutique ou réalisent une livraison de CBD : ils ne peuvent pas contenir plus de 0,2% de THC. Un taux très faible : le cannabis utilisé comme drogue récréative peut arriver à contenir plus de 20% de THC, soit 100 fois plus…

Cette législation très stricte permet aux produits CBD d’être sûrs et aux consommateurs de ne pas risquer de mauvaises surprises, notamment en termes de contrôles de stupéfiants. Il n’existe d’ailleurs aucune limite légale de consommation du CBD bien que, comme pour tout produit actif, il ne faille pas en abuser.

Un marché à plus de 13 milliards de dollars en 2028 ?

L’engouement concernant le CBD traverse tous les âges et permet au marché de peser, au niveau mondial, 2,8 milliards de dollars en 2020 selon les analystes de Grand View Research. L’Europe est le deuxième marché, représentant 12% des ventes environ, derrière l’Amérique du Nord (38%) des revenus.

Mais les projections parlent d’un marché en croissance très rapide : +21% en 7 ans, selon Grand View Research, soit un poids de plus de 13 milliards de dollars à l’horizon de 2028. Et un marché relativement bien réparti puisque de l’ensemble du chiffre d’affaires, la moitié représente des ventes B2B et l’autre moitié environ des ventes B2C, donc la vente directe au consommateur.

Une source de conflit avec le gouvernement

Toutefois, le marché du CBD ne fait pas l’unanimité, notamment au niveau des plus hautes sphères de l’État : le France aura été contrainte par la Cour de cassation à autoriser, après plusieurs décisions de justice contradictoires, la vente de CBD y compris des fleurs… et ce quelle que soit l’État de provenance du produit, pour le peu qu’il soit fabriqué à partir de cannabis cultivé sur le sol de l’Union européenne.

Survenue le 23 juin 2021, la décision de justice a été accepté par le gouvernement malgré lui, ce dernier ayant espéré pouvoir interdire la vente de fleurs par les magasins de CBD.

Laisser un commentaire

* Champs requis