Changement de décor autour de la gare d’Austerlitz

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Get Modifié le 15 avril 2021 à 16h51
Changement Decor Gare Austerlitz
2,52,5 hectares d'espaces verts vont contrebalancer le béton des constructions.

Après plus de 10 ans de concertation, le permis de construire a enfin été délivré. La réhabilitation de la gare d’Austerlitz aura bien lieu. Mais ces travaux auront-ils vraiment un impact écologique favorable ou bien seront-ils plutôt axés sur l’économie ?

Encore plus de béton à Paris ?

Ce projet de réhabilitation semble effrayer certains de citoyens, au motif qu’il viendrait bétonner le quartier.

Pourtant, il a fait l’objet d’une mûre réflexion à travers une longue concertation et plusieurs enquêtes publiques qui ont toutes conclu qu’il répondait aux attentes de tous les acteurs : usagers de la gare, habitants et commerçants du quartiers, personnel de l’hôpital de la Salpêtrière, tissus associatif local, conseil de quartier, et bien sûr administration et ville de Paris.

Imaginer que les abords de la gare rénovée seraient dépourvus de nouvelles infrastructures bétonnées ou goudronnées tiendrait de la naïveté, pour ne pas dire de l’irresponsabilité.

Et c’est donc bien, après consultation attentive et non partisane du dossier de permis de construire, un linéaire de 300 m d’immeubles, aux façades ouvertes et rythmées, avec des commerces en pied, qui bordera la gare et remplacera de vieux bâtiments de service SNCF et l’actuelle zone de stockage à ciel ouvert, non visible depuis le Boulevard de l’hôpital.

Ce linéaire dégagera, entre la gare et les immeubles, une voie piétonne arborée et commerçante, qui permettra de traverser le quartier en gagnant de précieuses minutes.

Pour autant, même si de nombreux bâtiments verront le jour, la réhabilitation de la gare d’Austerlitz se veut aussi ouverte sur la nature. C’est pourquoi de nombreux espaces verts (2.5 hectares en tout) viendront contrebalancer le béton des constructions, plantés de 400 arbres de haute tige.

Les futurs bureaux et bâtiments tertiaires seront construits suivant les normes NF HQE et BREEAM. Les alentours de la gare seront un poumon de verdure, tant pour limiter le réchauffement climatique que pour dépolluer le quartier grâce aux arbres.

Ce projet est-il écologique ?

Outre les nombreux espaces verts, plusieurs axes sont mis en place pour développer l’aspect écologique. En premier lieu, le nombre de véhicules personnels aux alentours aura pour vocation d’être limité en favorisant l’utilisation des transports en commun et autre mobilités douces. D’autre part, afin de fluidifier la circulation au carrefour Valhubert et sur le quai d’Austerlitz, une nouvelle voie de liaison sera construite à l’Est du Quartier.

De même, du côté des jardins historiques de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le square Marie Curie triplera sa taille.

Enfin, la nouvelle gare et de ses abords visent l’objectif de développer la biodiversité en supprimant par exemple les produits phytosanitaires et en optimisant la gestion de l’eau et des énergies. Le but étant de favoriser l’économie circulaire et les ressources naturelles.

Vers un nouveau pôle économique à Paris ?

La gare d’Austerlitz est la seule grande gare parisienne à ne pas encore avoir été rénovée. C’est pourquoi ce projet a été étudié pour répondre tant aux normes énergétiques qu’économiques. Elle pourrait devenir un tout nouveau pôle moderne et écologique.

Ce nouveau quartier pratique et vivant regroupera aussi bien les étudiants à qui des logements seront destinés, que des employés et salariés occupant les bâtiments tertiaires, et industriels, mais aussi les différents commerces. De très grandes entreprises y occupent déjà des locaux, comme Natexis, BPCE, la Caisse des Dépôts et le siège social du média Le Monde. Enfin, les familles pourront s’installer tout autour de ce nouveau lieu de vie dans des logements collectifs ou individuels afin de recréer une osmose logique dans un tout nouvel écoquartier.

Laisser un commentaire

* Champs requis