Le charbon reste la source d’énergie numéro un dans le monde

Par Anton Kunin Modifié le 29 novembre 2022 à 9h14
Charbon Chine Pollution Consommation Centrale Enegrie
2,5%Le volume d'électricité provenant du charbon devrait diminuer de 250 térawatt-heures en 2019, soit -2,5% sur un an.

L’ère du charbon n’est pas vraiment finie, loin s’en faut ! Malgré l’abandon de cette source d’énergie par de nombreux pays dont les dirigeants font preuve de conscience environnementale, en moyenne mondiale son utilisation ne devrait pas diminuer au cours des cinq prochaines années, apprend-on d’une étude de l’Agence Internationale de l’Énergie.

La part du charbon diminuera de moins de 1% par an

En 2019, l’utilisation de charbon pour la production d’énergie aura diminué de façon spectaculaire. Mais dans les cinq années qui viennent, il ne faut pas s’attendre à de nouvelles baisses significatives : au fur et à mesure que les pays développés acteront leur divorce avec cette source d’énergie, certains autres pays, surtout asiatiques, ont prévu d’y avoir davantage recours, mettent en garde les auteurs d’une étude publiée par l’Agence Internationale de l’Énergie.

D’ici 2024, la part du charbon dans l’ensemble des sources d’énergie devrait passer à 35%, contre 38% en 2018. Autant dire que dans les cinq prochaines années au moins, le charbon restera la source d’énergie numéro un.

Le Pakistan et le Bangladesh augmenteront leur recours au charbon

Derrière cette quasi-stabilité de la part du charbon dans l’ensemble des sources d’énergie se cache en réalité une grande disparité. Aux États-Unis et en Europe, la part du charbon a baissé de plus de 10% en 2019. En même temps, le processus inverse s’observe en Asie. Entre 1990 et 2019, la part du charbon est passée de 20% à près de 80%. Il ne serait pas une exagération de dire que la Chine mène la danse en la matière : d’ores et déjà, plus de la moitié du charbon extrait et consommé dans le monde l’est dans l’Empire du milieu.

Au Pakistan, où le gaz et le pétrole ont longtemps été les principales sources d’énergie, le charbon est en train de prendre davantage de place. Entre 2017 et 2019, le pays a augmenté sa production d’énergie provenant du charbon de 5 GW et a le projet de lancer 5 GW supplémentaires dans les prochaines années. Le Bangladesh prévoit lui aussi d’avoir davantage recours au charbon avec une capacité de 10 GW dans les cinq années qui viennent.

Aucun commentaire à «Le charbon reste la source d’énergie numéro un dans le monde»

Laisser un commentaire

* Champs requis