Urgences à l’hôpital : la présence d’un chien calme la douleur et l’anxiété

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 15 mars 2022 à 17h03
Chien Senior Hopital
10 minutesAu bout de 10 minutes passées avec un chien, la douleur et l'anxiété des patients baisse.

Les chiens ne sont pas admis partout, en particulier dans les établissements de santé. Pourtant, leur présence à l’hôpital permet de diminuer la douleur et l’anxiété des patients. C’est ce qu’on appelle la canithérapie.

Des chiens formés à la thérapie canine

Depuis tous temps, le chien est le meilleur ami de l’homme. Guide d’aveugle, sauveteur en montagne… Cet animal est reconnu pour les nombreux services qu’il est capable de rendre notamment quand il s’agit de la santé de l’Homme. Selon une étude publiée dans Plos One le 9 mars 2022 et qui a été menée par des chercheurs canadiens à l’hôpital Royal University, le chien est aussi un excellent allié auprès des patients qui attendent aux urgences.

Évidemment, il ne s’agit pas de ramener n’importe quel toutou à l’hôpital. En l’occurrence, il s’agit de chiens formés à la thérapie canine. Selon les scientifiques au bout de seulement 10 minutes, les patients qui sont en contact avec eux dans la salle d’attente se sentent déjà mieux.

Baisse de la douleur et de l'anxiété

Caresses, papouilles avec le chien, discussions avec le maître-chien… Tous ces échanges permettent aux patients des urgences de se sentir un peu mieux. Compte tenu du nombre d’heures que l’on y passe parfois, ce n’est pas du luxe !

Les chercheurs ont remarqué que la présence du chien faisait baisser la douleur et le stress. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont demandé aux patients de tous âges, genres et milieux sociaux, de s’auto-évaluer en donnant à leur douleur une note sur 10. Résultat, beaucoup de patients se sentaient mieux après avoir été en contact avec l’animal. Sa présence a permis de les distraire et donc « d’oublier » la douleur. Elle a également contribué à activer une réponse hormonale et neurologique qui a apporté une sensation d’apaisement. À noter qu’aucun changement au niveau du rythme cardiaque ou de la tension n’a été constaté.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Aucun commentaire à «Urgences à l’hôpital : la présence d’un chien calme la douleur et l’anxiété»

Laisser un commentaire

* Champs requis