Chômage : une baisse en trompe l’oeil en juin

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ludivine Canard Modifié le 27 juillet 2020 à 18h08
Assurance Chomage Patronat Retour 2
0.5%Le nombre des demandeurs d'emploi des catégories A, B, C augmente de 0,5% en juin.

Le chômage n’est pas prêt de retrouver son niveau d’avant crise, car malgré la baisse de demandeurs d’emploi en catégorie A, les demandeurs d'emploi en l'activité réduite (catégories B et C) continue d’augmenter.

Une baisse de 200.000 demandeurs d’emploi en catégorie A en juin

Le mois de juin confirme la tendance du mois de mai. Selon les chiffres publiés lundi 27 juillet 2020 par la DARES, le service statistique du ministère du Travail, le nombre de chômeurs en catégorie A, c’est-à-dire ceux n’ayant aucune activité, continue de baisser. Après une baisse de 3,3% au mois de mai, le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 4,6% en juin soit 204.700 de moins. Mais il reste toutefois très élevé : 4,221 millions, hors Mayotte. « Comme en mai, la diminution du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’explique principalement par leur passage en activité réduite » précise la Dares dans son communiqué.

Dans le détail, cette baisse en catégorie A concerne toutes les tranches d’âge : les moins de 25 ans enregistrent une baisse de 4,6%, et de 5% pour les 25/49 ans. Les 50 ans ou plus s’en sortent un peu moins bien avec -3,7%. À l’exception de la Guyane, toutes les régions de France présentent une baisse du nombre de demandeurs d'emploi. Cette diminution est plus marquée à l’ouest de la métropole avec -6,9% en Bretagne, -6,8% dans les Pays de la Loire… ainsi qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse avec respectivement -6,4% et -7,5%.

31.500 demandeurs d’emploi supplémentaires en catégories A, B, C

Le chômage n’a toutefois pas encore retrouvé une tendance baissière, puisque le nombre de demandeurs d’emploi en activité réduite, c’est-à-dire qui ont travaillé au cours du mois (catégories B et C), augmente de nouveau fortement : +13,9% ce mois-ci soit 236.200 demandeurs supplémentaires.

Additionné, l’effectif de toutes les catégories confondues a continué d’augmenter de 0,5% pour s’établir à 6,157 millions de demandeurs d’emploi, « son plus haut niveau enregistré depuis 1996 », rappel la Daress.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ludivine Canard est étudiante en école de journalisme à Paris. Elle a été stagiaire pour le Figaro économie et planet.fr. Suivez-la sur Twitter : @CanardLudivine 

Laisser un commentaire

* Champs requis