Economie collaborative : ces petits boulots qui mettent du beurre dans les épinards

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 25 janvier 2022 à 18h15
Women 740665 1280

Si la situation économique en France semble doucement se reprendre, ce n'est pas encore la joie : le chômage est au plus haut, la croissance n'est pas au rendez-vous et, forcément, les fins de mois sont difficiles pour un grand nombre de Français. Mais grâce à l'économie collaborative, des solutions existent. Certes, ça ne permet probablement pas de faire sortir du chapeau un salaire, mais quelques euros de plus à la fin du mois ne sont jamais de refus.

Des petits boulots pour rendre service

Tout le monde s'y connaît en quelque chose : bricolage, montage de meubles, changement de robinets... on a tous une spécialité. Mais ces connaissances sont souvent peu utilisées, surtout lorsque le travail que l'on fait n'a rien à voir avec celles-ci : difficile que l'on demande à un informaticien, soit-il un grand expert de plomberie, de changer un robinet.

Yoojo est une plateforme de jobbing qui propose de mettre en avant ces connaissances en rendant service à des particuliers. La plateforme, lancée en 2012, met en relation des "jobeurs" (ceux qui vont faire ces petits boulots) avec des "posteurs" (ceux qui proposent les annonces et ont besoin d'aide).

Un petit complément de revenus à la clé

Si rendre service fait toujours plaisir, quand quelques euros sont à la clé, ça ne peut qu'être mieux. Les annonces postées sur Yoojo sont en effet rémunérées ce qui permet aux jobeurs de gagner un peu d'argent. Plus on rend service, plus on gagne et moins les fins de mois sont difficiles.

Un système gagnant-gagnant donc, qui a le bénéfice de faire tourner l'économie collaborative et qui, en plus, devient un plaisir : les jobeurs vont en effet privilégier des taches qu'ils connaissent bien où qu'ils aiment réaliser ce qui fait que le travail n'est plus une corvée.

Et avec l'assurance d'AXA, partenaire de Yoojo, le posteur et le jobeur sont couverts en cas de pépin.

Aucun commentaire à «Economie collaborative : ces petits boulots qui mettent du beurre dans les épinards»

Laisser un commentaire

* Champs requis