Halte aux dépenses publiques des collectivités qui endettent notre pays !

Par Denis Payre Publié le 17 octobre 2014 à 3h12

Dans son dernier rapport, la Cour des Comptes met l'accent une fois de plus sur le dérapage des dépenses des collectivités locales.

Ainsi qu'elle le relève : « Les perspectives d'une plus grande maîtrise des dépenses locales, attendue de la baisse des dotations de l'Etat à compter de 2014, sont incertaines », ceci parce que les collectivités locales ont la capacité d'accroître leurs ressources fiscales.

La Cour estime que ce sont ainsi 11 Milliards d'euros qui risquent d'être prélevés en plus ! Son constat est sans appel : selon ses calculs, les collectivités sont responsables pour un tiers du retard pris dans la réduction du déficit public.

Cet accroissement de leurs dépenses est notamment dû à l'absence de mutualisation : alors que les frais de personnel des groupements ont crû en douze ans de 1,6 à 6,3 Milliards d'euros, les frais de communes ont dans le même temps bondi de 46 % ! Sur la seule année 2011, les effectifs communaux ont crû de 0,6 % en sus des 4,8 % pour les groupements.

Il est temps que cela cesse.

Nous Citoyens a fait des propositions qui permettent d'arrêter cette hémorragie :

Faire absorber les communes par les groupements auxquels elles appartiennent, ce qui conduirait à une responsabilité unique et donc à une mutualisation réelle.
Réduire l'autonomie fiscale des communes en passant comme en Allemagne à un système où l'essentiel de ressources provient d'une redistribution depuis l'Etat.

Denis Payre est le fondateur de Business Objects, l'un des leader mondiaux de la gestion des bases de données racheté par l'allemand SAP. Il est également le fondateur de la messagerie Kiala, et co-fondateur de Croissance Plus dont il a aussi été président.

Aucun commentaire à «Halte aux dépenses publiques des collectivités qui endettent notre pays !»

Laisser un commentaire

* Champs requis