AliExpress, Wish, Amazon … les prix vont augmenter

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 2 juillet 2021 à 17h30
Colissimo La Poste Service 1
20%Les colis peuvent être taxés à hauteur de 20% au moment de l'achat.

La Commission européenne va désormais taxer les petits colis commandés à l'étranger qui échappaient jusqu’alors aux droits à l’importation et à la TVA. Sur AliExpress, Wish, ou encore Amazon et Cdiscount, les tarifs vont augmenter jusqu'à 30%.

Les colis expédiés de l'étranger créaient une concurrence déloyale par rapport aux vendeurs français

Cette fois ça y est : si vous commandez sur AliExpress, Wish, mais aussi sur Amazon, Cdiscount et même sur Fnac.com, et si l’article que vous commandez est expédié d’un pays qui n’est pas membre de l’Union européennne.... attention attention attention.

Les prix affichés sur ces sites ne sont a priori plus corrects. En effet, depuis le 1er juillet 2021, ces produits importés sont soumis à la TVA française comme tous les produits vendus en France.

Jusqu’ici, parce qu’ils étaient vendus en ligne et donc, expédiés depuis l’étranger, ils y échappaient, créant une concurrence déloyale par rapport aux vendeurs français, y compris aux vendeurs en ligne.

Colis soit taxés au moment de l'achat, soit taxés à la Poste

La conséquence pour vous, consommateurs, est toute simple : ce que vous commandez à partir d’aujourd’hui sur Internet et qui sera expédié depuis l’étranger sera désormais, soit taxé à hauteur de 20% au moment de l’achat, soit taxé à l’arrivée directement par la Poste. La Poste qui ajoutera des frais de dédouanement de 5 à 10 euros.

Soumettre à la TVA les achats sur Internet expédiés depuis l’étranger n’a rien d’une sanction ou d’une réaction protectionniste. Il s’agit simplement d’un rééquilibrage.

Prochaine étape : que les frais d’envoi depuis l’étranger soient plus le reflet de la réalité. Aujourd’hui, pour envoyer un petit colis en Chine, vous devez débourser plusieurs dizaines d’euros. Une entreprise chinoise qui envoie un petit colis en Europe débourse, elle, quelques dizaines de centimes d’euros.

Retourvez le podcast.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).