Quelles sont les compagnies aériennes qui annulent le plus de vols ?

Par Anton Kunin Modifié le 4 août 2022 à 7h35
Airbus Livraisons Avions Mai 2
0,9%En mai-juillet 2022, Air France a annulé 0,9% de ses vols.

Parmi les plus grandes compagnies aériennes du monde, ce sont Virgin Australia, KLM et Air New Zealand qui ont annulé le plus de vols en mai-juillet 2022, révèle Bloomberg.

KLM, première compagnie aérienne européenne ayant annulé le plus de vols

Les annulations de vols défrayent la chronique cet été. Et le phénomène n’est pas propre à l’Europe uniquement : entre le 26 mai et le 26 juillet 2022, le plus grand nombre de vols annulés l’ont été en Asie-Pacifique, ainsi qu’à l’aéroport d’Amsterdam Schiphol, viennent de conclure les journalistes de Bloomberg après avoir analysé les données des plus grandes compagnies aériennes du monde (Dans le cadre de cet exercice ils ont retenu 19 compagnies aériennes, à savoir Qantas et 18 autres compagnies aériennes contre lesquelles le transporteur national australien compare ses propres performances.)

Sur cette période, les deux champions des annulations sont, quasi ex-aequo, Virgin Australia (5,9% de l’ensemble de ses vols ont été annulés) et KLM (5,8%). Viennent ensuite Air New Zealand (3,7%), Qantas (3,3%), Lufthansa (3,1%), British Airways (3%), American Airlines (2,6%), United Airlines (2,6%), Delta Airlines (2,5%), Iberia (1,4%), Latam Airlines (1,2%) et Air France (0,9%).

Une réouverture après fermeture est synonyme de manque de main-d’œuvre

Si les compagnies australiennes et néo-zélandaises connaissent autant de difficultés aujourd’hui, c’est parce que dès le début de l’épidémie du Covid-19, ces deux pays avaient imposé de sévères restrictions concernant l’entrée sur leur territoire, ramenant ainsi le nombre de vols internationaux à un niveau proche de zéro. Les restrictions venant d’être levées, les aéroports et compagnies aériennes de ces pays se sont rendu compte que pendant la période de fermeture des frontières, les équipes avaient eu le temps de démissionner ou avaient été congédiées, et que de nouveaux recrutements n’ont pas été effectués en prévision de la réouverture, créant un cruel manque de main-d’œuvre.

Interrogé par Bloomberg, KLM a pour sa part expliqué que les annulations de ses vols sont dues à plusieurs raisons, parmi lesquelles un manque d’agents de sûreté aéroportuaire. La compagnie a tenu à rappeler que des mesures ont été prises, telles que l’annulation de vols à destination d’autres pays européens et une limitation des ventes de billets.

Laisser un commentaire

* Champs requis