Vous aussi découvrez si vous avez un compte en Suisse

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 décembre 2015 à 7h14
Compte Suisse Desherance Reclamation Banque Heritage Argent Liste
40 MILLIONS €Pas moins de 40 milllions d'euros non réclamés dorment sur des comptes en Suisse en déshérance.

Vous saviez que vous pourriez être l'heureux propriétaire d'un compte en Suisse sans le savoir ? Naturellement, ce n'est pas vous qui l'avez ouvert mais peut-être l'un de vos aïeux et vous en seriez alors l'héritier. En France, et dans la grande majorité des pays, les comptes ne restent que rarement non réclamés mais en Suisse, du fait du secret bancaire (qui va être supprimé à partir de 2017) la situation est plus complexe : pas moins de 2 600 comptes à ce jour n'ont pas de propriétaire.

Les banques suisses, qui veulent régler le problème, ont donc mis en place un site où l'on peut chercher si un membre de votre famille aujourd'hui décédé avait ouvert un compte dont vous n'auriez pas connaissance.

Peu de temps réclamer le compte ou il sera perdu

Ça ne coûte rien d'essayer, le site internet mis en place présente un simple formulaire de recherche, et ça peut rapporter gros : d'après les banques les comptes contiendraient un montant total de 40 millions d'euros. Et en bonus il y a également le contenu de 80 coffres qui ont été ouverts et répertoriés. Sachant qu'en plus seuls les comptes contenant plus de 500 francs suisses (463 euros) sont publiés...

Selon la loi suisse il y a deux cas de figure : si le compte n'a pas été utilisé ou réclamé depuis 1955 (soit 60 ans) les héritiers ont 1 an pour se faire connaître. Si le compte est dormant depuis plus de 60 ans les héritiers ont 5 ans. Mais attention : toute demande infondée autorise la banque en question à demander réparation pour les frais engagés ; il vaut mieux revérifier deux ou trois fois avant de réclamer un compte.

Beaucoup de Suisses mais également des Français ou des Américains

La grande majorité des comptes sont liés à des familles suisses, ce qui n'étonne personne. Mais il y a un grand nombre de comptes liés à des familles françaises, notamment venant des régions frontalières comme l'Alsace, ainsi que des familles du monde entier.

Américains, Brésiliens, Roumains, Israéliens... quand la Suisse était un vrai paradis fiscal il semblerait que les personnes en aient profité. Mais une fois décédées elles n'ont peut-être pas communiqué leur existence à leur descendance, par choix ou par impossibilité.

Pour tenter votre chance à cette nouvelle "loterie", c'est par ici que ça se passe : https://www.dormantaccounts.ch/narilo/

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio