Dieudonné : le fisc lui réclame 900 000 euros

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 10 octobre 2012 à 16h44

Encore un coup dur pour l'humoriste et homme de spectacle Dieudonné. Il devrait la somme de 887 000 euros au fisc rapporte le Républicain Lorrain qui s'est procuré un document judiciaire condamnant Dieudonné à rembourser. Le comique n'aurait pas payé la totalité de ses impôts (fonciers, contributions sociales et taxes foncières) depuis 1997, ce qui lui vaut aujourd'hui ces nouveaux démêlés avec la justice. Il n'en est pas à son premier essai, il a déjà été condamné, plusieurs fois pour antisémitisme.

Et comme « Dieudo » n'a toujours pas payé, une vente aux enchères publiques à été annoncée par le tribunal. Elle devrait se tenir le 18 octobre au tribunal de grande instance de Chartres.

Aux enchères, mesdames et messieurs, pour une mise à prix de 500.000 euros, ce bien de près d'un hectare et demi, situé à Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir) comprend :

- un ensemble d'appartements
- un hall industriel
- des dépendances
- une salle polyvalente
- un studio d'enregistrement
- du terrain

Face à cette vente, l'entourage de Dieudonné M'Bala M'Bala n'a pas grand chose à répondre. Alors ses proches invoquent les annulations de spectacles régulières qui pénaliseraient l'artiste même s'il y a quelques semaines, une société de La Rochelle a été condamnée à lui verser 40 000 euros pour cette raison.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis