Covid-19 : les Français majoritairement favorables à un confinement national

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 31 mars 2021 à 17h05
Confinement Strict National Nouveau
54%Les Français sont 54% à être favorables à un nouveau confinement strict et national.

À quelques heures de l'allocution d'Emmanuel Macron, BFMTV publie un sondage qui met en lumière que 54% des Français sont favorables à la mise en place d'un nouveau confinement national.

Une hausse d'adhésion au confinement national

Exit les confinements locaux, selon un sondage réalisé par l'institut Elabe et publié par BFMTV mercredi 31 mars 2021, les Français seraient majoritairement en faveur de la mise en place d'un troisième confinement strict au niveau national. Ainsi, ils sont 54% à estimer qu'un nouveau confinement suivant le modèle de celui de mars 2020 serait une bonne décision. Ce sont 11 points de plus, que lors du dernier sondage.

Le confinement territorialisé emporte lui aussi un franc succès, puisque 70% des Français y sont favorables. Dans les 19 départements déjà concernés par ce confinement territorialisé, 60% des personnes interrogées sont d'accord avec la stratégie du gouvernement qui consiste à « freiner sans enfermer ».

La stratégie gouvernementale critiquée

L'étude revient également sur l'absence de reconfinement au mois de janvier 2021. Deux-tiers des Français (66%) estiment que le gouvernement aurait dû reconfiner le pays pour freiner le virus et empêcher l'arrivée d'une troisième vague. Une absence de confinement qui selon eux a eu pour résultat l'aggravation de la situation sanitaire du pays.

Ainsi, à l'approche des annonces d'Emmanuel Macron, 81% des Français interrogés pensent que le président de la République va annoncer un nouveau confinement strict sur le modèle du premier confinement en mars dernier. Si ce nouveau confinement strict devait avoir lieu 57% des sondés déclarent qu'ils respecteraient strictement les règles sanitaires.

La question de la fermeture des établissements scolaires divise cependant un peu plus les Français. Ils sont une majorité à penser qu'il faut fermer les maternelles (51%) et les écoles primaires (51%) mais pas les lycées (40% pour ) et les collèges (43% pour). Une différence qui peut s'expliquer par la plus grande capacité des élèves de secondaire à respecter les règles sanitaires.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Laisser un commentaire

* Champs requis