Le congé paternité passe de 14 à 28 jours

Par Anton Kunin Modifié le 1 juillet 2021 à 16h53
Duree Conge Paternite 28 Jours Reforme
14La durée maximale du congé paternité est allongée de 14 jours depuis le 1er juillet 2021.

Si jusqu’ici les jeunes pères pouvaient prendre 14 jours de congés à la naissance de leur enfant, à partir du 1er juillet 2021, la durée du congé paternité passe à 28 jours.

Un congé de 28 jours maximum composé de trois périodes

La durée du congé paternité, jusqu’ici de 14 jours, vient de passer à 28 jours. Sur ces 28 jours, 7 doivent être obligatoirement pris par le jeune papa. Ces 28 jours se composent tout d’abord d’un premier congé de 3 jours ouvrables, obligatoire et payé par l’employeur. Aussitôt après, un congé de 4 jours calendaires, obligatoire et rémunéré par des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS). Puis 21 jours calendaires (ou 28 jours en cas de naissances multiples), facultatifs, rémunérés par des IJSS. Ces 21 jours facultatifs sont fractionnables en deux périodes, d’une durée minimale de 5 jours chacune. Néanmoins, ils sont à prendre dans un délai de six mois suivant la naissance.

Pour bénéficier de ces congés, le salarié doit prévenir son employeur de la date prévisionnelle de l’accouchement, au moins un mois auparavant. (Si l’enfant nait plus tôt que prévu, le salarié doit l’informer « sans délai »). Même principe pour les 21 jours facultatifs : le salarié doit prévenir son employeur au moins un mois avant le début de chaque période.

Le nouveau congé paternité, un (petit) pas sur le chemin vers l’égalité des sexes

Cet allongement du congé paternité, effectif au 1er juillet 2021, devrait coûter 250 à 260 millions d’euros en 2021 et autour de 500 millions d’euros à partir de 2022, pour une année complète. Si la France a pris cette mesure, c’est parce que la directive européenne « Équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et aidants » l’oblige à augmenter, d’ici août 2022, l'indemnisation du congé parental à un niveau permettant son partage effectif entre les deux parents. Si on est toujours loin d’atteindre l’égalité (le congé maternité durant 16 semaines dans notre pays), c’est déjà un pas dans la bonne direction.

Aussitôt ce nouveau congé de 28 jours devenu effectif, l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) a tenu à saluer cette mesure, qui « permettrait vraiment aux parents d'être plus présents auprès de leur jeune enfant et dont l'indemnisation serait assez élevée pour que les deux parents puissent prendre ce congé ». Tout le monde n’en est pas satisfait pour autant. Lorsque l’instauration de ce congé avait été annoncée, en 2020, le mouvement Ethic (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance) l’avait qualifié de « trop autoritaire ». « Obliger certains à ne pas travailler a quelque chose de violent et d’irresponsable au moment où, les PME en particulier, se battent pour leur entreprise », avait déclaré sa présidente, Sophie de Menthon, à l’époque.