Rebond surprise de la consommation des ménages de 1,3 % en mars en France

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 30 avril 2013 à 8h13

On ne s'y attendait vraiment pas.

Mais la consommation des ménages a bel et bien augmenté en mars, selon les derniers chiffres publiés ce mardi par l'Insee. Pourtant, quinze économistes interrogés par Reuters avaient anticipé, en moyenne, une hausse de 0,1 % avec des prévisions allant de -0,7 % à 0,7 %.

Tirée par les dépenses liées à l'énergie et à l'alimentation, il s'agit, selon l'Institut national de la statistique, de la plus forte hausse, sur un mois, depuis le mois de février 2012.

Dans le détail, les dépenses alimentaires ont augmenté de 2,6 % sur le mois de mars, et les dépenses liées à l'énergie ont connu une hausse de 2,8 %, expliquées notamment par une météo bien capricieuse pour un printemps ! La consommation en biens durables est restée quasiment stable (-0,1 %).

En ce qui concerne les dépenses automobiles, elles ont reculé de 0,9 % sur le mois de mars, mais accusent une chute de 6,8 % sur le trimestre, due en particulier à un mois de janvier extrêmement mauvais, en baisse de 11 %.

Cette hausse de la consommation pour mars reste toutefois insuffisante pour compenser les baisses de février et de janvier, respectivement -0,2 % et -0,9 %, causes directes d'un recul de 0,4 % pour le premier trimestre 2013.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.