Chez Abercrombie & Fitch, certaines coupes de cheveux sont interdites aux salariés

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 4 septembre 2013 à 14h18

Abercrombie & Fitch avait déjà eu maille à partir avec des associations de lutte contre les discriminations, au prétexte que l'enseigne ne recrutait pas les candidats issus de certaines minorités ethniques. Buzzfeed Business révèle aujourd'hui qu'il faut aussi faire attention à sa coupe de cheveux si l'on veut faire carrière au sein de l'enseigne.

Pas de gros dans les magasins

Dans une bible interne à l'usage des salariés, Abercrombie & Fitch propose une galerie de dessins représentant les coupes de cheveux jugées "acceptables" ou "innaceptables" par ses employés."Toutes les coupes de cheveux pour hommes et femmes doivent être soignées, propres, naturelles, entretenues et classiques" explique le document. En mai 2013 déjà, le PDG d'Abercrombie & Fitch, Mike Jeffries avait defrayé la chronique en déclarant que la marque ne vendait pas de vêtements plus grand que la taille 40, ne voulant "pas de gros dans ses magasins, [mais] des personnes minces et belles".

Abercrombie & Fitch gère un millier de magasins dans le monde, dont un tiers à son enseigne. En France, le navire amiral est installé sur les Champs Elysées, depuis mai 2011.

Hairstyles-Abercrombie

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis