Les députés vont-ils sonner le glas des couverts en plastique ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Publié le 14 octobre 2014 à 13h03

Ce mardi 14 octobre, les députés vont prendre position sur l'interdiction à partir de 2020 des ustensiles de table et de restauration à usage unique. Très polluants, leur suppression permettrait de diminuer considérablement la masse de déchets. Après la suppression des sacs plastiques ce pourrait être la deuxième grosse mesure sur le volet déchets de la loi sur la transition énergétique.

C'est le député écologiste François-Marie Lambert qui est à l'origine des débats du mardi 14 octobre à l'Assemblée nationale. En effet, c'est lui qui vient de proposer un amendement d'interdiction des couverts, gobelets et autres mobiliers de table jetables.

Selon lui, tous ces ustensiles à usage unique sont très nocifs pour l'environnement et peuvent être remplacés par des solutions plus respectueuses de l'environnement. Si l'amendement était validé par les députés, son application pourrait être effective à partir de 2020.

« Antisociale » pour Ségolène Royal

Lorsque Monsieur Lambert a soumis l'amendement à l'Assemblée, il prévoyait l'exclusion des couverts et autres goblets pour 2017. Mais, souligne Metronews, « c'était compter sans la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal. » Cette dernière a en effet déclaré que cette mesure était « antisociale » parce que « les familles en situation de précarité ne jettent pas cette vaisselle mais la réutilisent. »

Lire la suite sur RSE Magazine

Laisser un commentaire

* Champs requis