Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Bapt Publié le 5 janvier 2021 à 14h36
Covid 2020 2021 Seul Politique
220.000 EUROSLe documentaire Hold-Up a réuni 220.000 euros.

65.000 décès et quasi autant de scientifiques médiatiquement parlant "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé' écrivait Lamartine. L'année 2020 répond pleinement à cette devise.

En effet pour commencer par moi, si je n'ai pas écrit depuis un moment c'est qu'un accident de scooter m'a privé de mon bras droit pendant un bon moment. Retrouver enfin l'usage de mon bras droit, je peux donc reprendre la plume et m'exprimer enfin sur cette fin d'année 2020.

"Un seul candidat vous manque...."

L'année avait bien débuté avec la vidéo x du prétendant En Marche à la mairie de Paris. Les municipales en France ont été badbuzzée pour LaREM par la volonté frénétique de Benjamin Grivaux à se prendre pour un cador. Les amis de Juan Branco n'attendaient que cela pour "faire tomber" la "Macronie". Résultat c'est à l'arrache que la ministre de la santé d'alors Agnès Buzyn s'y est collé et a disparu des radars politiques, au moment où la covid19 pointait plus que son nez! Un combo de bêtises fatal tant le résultat a été impactant.

Pour d'autres, EELV ce serait plutôt "Une seule connerie vous manque est tout n'est pas assez vert": les municipales ont été fastes pour des conglomérats de type "gauche plurielle" dont le barycentre se situerait entre le vert et le rouge. Bref un résultat certain dans les grandes agglomérations sauf Toulouse et depuis peu Marseille. Mais dès l'entame de l'été, au sortir du second tour, on a eu droit au discours anti élu à la culture et homme à Paris, anti Tour de France, et hôtesses à Lyon, anti sapin de noël à Bordeaux et anti CCIF après bien du clientélisme à Grenoble. Et on en est qu'à six mois de mandat!

En France toujours, les faux-nez de l'antiracisme font feu de tout bois, en mode " un seul fait vous manque et tout est racisé". Avant c'était le conflit israélo-palestinien qui était importé dans le débat en France, maintenant ce sont les méthodes de luttes antiracistes américaines qui ont pris le pas. "Le racisme systémique" des forces de polices, des politiques, des patrons....Bref tout vient des "blancs privilegiés". Le clivage essentialiste racialiste / universaliste bat son plein. Les: Assa Traoré, Rokhaya Diallo, Danièle Obono et autre Houria Bouteldja tiennent la rampe. Avec souvent des discours polissés mais outrageux et forts limites, cf. les dernières paroles de Houria B. concernant les attaques antisemites par tweets à l'encontre de Miss Provence (blog Mediapart-depublié depuis).

"Un seul vote vous manque..."

Sinon côté politique internationale, ce n'est pas mentir que de dire: Donald Trump a la défaite amère. Joe Biden, le democrate, a été elu largement. Et avec le grand blond, tout y passe: la fraude imaginaire, les preuves inexistantes, un refus démocratique de reconnaître sa défaite. Il se murmurre aussi que malgré la tradition, Donald Trump ne posera pas sa chaussure noire à la cérémonie d'investiture en janvier prochain. Toutes les forces complotistes du monde occidental aiguillées par leur Q favori auront tout tenté pour salir le résultat de ce scrutin. Dommage qu'un grand de ce monde en soit réduit à se comporter comme un enfant à qui on retire son jouet!

Côté médias, nous n'avons pas été en reste. Cette fois en mode: "un seul fait reel vous manque et tout est déstabilisé"
Sur tous les plateaux de chaînes d'informations en continue, on aurait pu voir la science s'écrire en direct, on y a vu la science médicale s'étriper sur fond de guerre d'egos et de croyances parfois farfelues. Puis est arrivé ce qui n'aurait pas déplu aux Sex Pistols, un ovni visuel, dont le nom eût pu être " la grande escroquerie du documentaire", j'ai nommé le fameux "Hold-Up". Plus de 220.000 euros réunit pour ça. Du " ça ne tue pas" à "Un holocauste organisé" dans le même fatras de 2h43. Belle entreprise lucrative pour de la désinformation.
Enfin 2020 ne serait pas une année bizarre si un cameraman de rue, Taha Bouhaf, n'avait pas obtenu sa "carte de presse", il se revendique militant or il existe un code de déontologie du journalisme non?, pour enfin devenir salarié chez Le Média.
Dans la série "un seul.... et tout est dépeuplé", cette année le trio de tête aura été sans conteste possible: Culture/sport/ vie sociale( bar-restaurant). Quasi toute l'année confinés, ce manque d'échanges sociaux est et sera à l'origine de troubles

Celui par contre qui n'a manqué à personne mais qui a trop dépeuplé est le Covid19. Véritable révélateur de caractère, on note l'extraordinaire paradoxe français. Jamais content, jamais satisfait, toujours en demande, toujours râleur.

On a eu droit au sempiternel débat Girondins/Jacobins en mode Paris versus Marseille, à la remise en cause de la science médicale cette fois. Le covid-19 outre son caractère agressif indistinct pour la population, a fonctionné comme un révélateur généralisé du mal-être français et et de l'arrogance que l'on prête au peuple dont l'emblème à le coq. Petit rappel, début d'année 2020, pour beaucoup le covid-19 n'était qu'une "gripette". Comme d'habitude, on s'est enorgueilli de ne pas être aussi mal loti que nos voisins italiens et d'avoir un très bon système médical hospitalier. Bientôt on a connu la première vague terrible et nos amis anglais ont pris le relais n'y croyant pas eux-mêmes jusqu'à ce que locataire du 10 Downing Street soit lui-même atteint.
Si la gestion a été catastrophique politiquement parlant, on ne peut pas dire que le peuple français soit d'une cohérence avec lui-même avec des prises de positions impressionnantes : quand il n'y avait pas de masque, beaucoup criaient au manque de ces derniers. Quand enfin on a eu, plus personne ne voulait en porter. Les complotistes de tous poils ont alors été fabuleux: d'abord le virus du covid-19 était inventé, produit par l'Institut Pasteur. Ensuite après avoir crié au manque de masques, ils ont été les premiers à dégoiser sur la dangerosité supposée de son port . On a vu apparaître des complotistes relayant des théories venues d'outre-Atlantique.
Quand il ne s'agissait pas de théorie sur La pseudo dictature qu' il y aurait en France, étaient lancées des théories pas plus étayées que les précédentes sur la volonté des élites qui auraient commandité la survenue du virus dans la perspective du nouvel ordre mondial, bref du grand classique, avec sa kyrielle de supposés apprentis sorciers dont les inévitables francs-maçons et autres Juifs bien sûr. Quant à la venue du vaccin, bien évidemment il ne pouvait être que prévu par les élites pour encore plus nous contrôler.
Les tenants de ses abracadabrantesques histoires à dormir debout ont cependant un visage protéiforme. Cela va du gourou de type secte comme les Trotta et autres Crèvecoeur jusqu'à certains professeurs de médecine qui malgré le serment d'Hippocrate, ont décidé de faire passer leur ego avant l'intérêt général.
En conclusion, que s'est-il passé cette année? Après l'éducation nationale, après les politiques et les médias, les scientifiques ont montré leur failles personnelles et la science s'est fracassée sur l'autel de la chasse au virus, à hauteur proportionnelle de l'audience qui a été la leur sur les chaînes d'infos en continu particulièrement.
Aujourd'hui 61.000 morts du covid19, mais vous trouvez des Martine Wonner, médecin députée, des Nicole Delepine, oncologue pédiatre, des professeurs Perrone ou Raoult qui propagent des #fakenews ou laissent planer le doute en permanence et entretiennent ainsi un climat anxiogène de défiance permanente, alors que le peuple français devrait faire bloc. Même la Russie de monsieur Poutine admet désormais 186.000 morts alors que jusqu'alors ce pays fournissait des chiffres minimisés.

"Une seule aiguille vous manque et tout est mal-emmenché"

On est fin d'année et après le confinement, le couvre-feu, après les tests arrivent les vaccins. Nouvelle technologie: ARnMessager.

Pour trop, trop tôt. Pour beaucoup trop peu. Pour l'ensemble pas assez rapide. Toujours le

Bref un seul être vous manque et tout est dépeuplé.... et oui cette année 2020 restera spéciale car certains ont vraiment perdus des êtres chers. Certains garderont des séquelles. Par ailleurs on se retrouve à se poser la question du vivre coûte que coûte ou penser à l'autre, sacré sujet pour le bac philo 2021, en distanciel. Enfin il faudra bien traiter les séquelles économiques dues à la pandémie.

2021 arrive et malgré tout bonne santé et tous mes voeux à toutes et tous

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Philippe BAPT est un communicant. Diplômé de Novancia Business School en management marketing digital et événementiel, il exerce sa passion comme chargé de communication et consultant chargé de projets.Sa seconde passion la « chose publique » l’amène très tôt dans le champ associatif : social, culturel et sportif. Puis il sera élu local d’une commune de la première couronne de la ville rose de 2008 à 2014. Président de club de rugby, puis d’un groupement d’employeurs et administrateur d’un théâtre-centre culturel, ces différents postes lui confèrent  une expertise dans ces domaines.Retiré du strict jeu politique, il n’en demeure pas moins attentif à l’évolution de l’actualité et devient éditorialiste dans divers médias locaux et régionaux, dès la rentrée 2014. Ses sujets de prédilection : le « jeu » politique, les répercussions économiques et sociales, la recomposition du paysage politique français.