Le covoiturage : solution miracle contre le carburant cher ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 11 mars 2022 à 11h43
Marche Francais Voiture 2021 1
40%Le nombre de trajets en covoiturage a augmenté de plus de 40% depuis le début de l'année 2022.

Les prix du pétrole en Bourse ont atteint, début mars 2022, des niveaux jamais vus depuis 2008 (sans pour autant dépasser leur record historique). À la pompe, le prix a suivi : plus de 1,8 euro le litre de carburant, qu’il soit du gasoil ou de l’essence, en moyenne en France. Pour réduire les frais, les Français ont trouvé une solution : le covoiturage.

Le covoiturage au quotidien pour réduire les frais ?

Selon les informations de RMC, qui dévoile les données des principales plateformes de covoiturage en France dont le leader Blablacar, les Français se tournent vers le covoiturage massivement. Depuis 6 mois, Blablacar Daily, spécialiste des trajets du quotidien domicile-travail, a vu son nombre d’inscrits augmenter de 25%… soit 500.000 utilisateurs inscrits de plus. Et RMC de souligner qu’une hausse similaire a été enregistrée par mobicoop.fr, principal concurrent de Blablacar.

La raison ? La volonté de partager les frais pour réduire la facture finale, et ce même si le gouvernement a augmenté le plafond du barème kilométrique en France en amont de la campagne de déclaration de revenus 2021. La hausse, de 10%, ne suffira pas en effet à compenser l’augmentation du prix des carburants à la pompe.

La hausse des prix du carburants : une bonne nouvelle pour la planète ?

Finalement, si l’augmentation des prix de l’énergie est un véritable problème pour les ménages qui voient leur facture exploser, cette tendance à l’économie pourrait être une bonne nouvelle pour la planète. Depuis début 2022, Blablacar a connu une hausse des trajets en covoiturage de 45%.

Autant de nouveaux trajets partagés, ce sont autant de voitures et de motos en moins sur les routes de France, et donc autant d’émissions polluantes qui ne sont pas émises.

Ajoutés aux économies d’énergie faites pour réduire la facture électrique et de gaz au quotidien, cela pourrait conduire à de nouvelles habitudes de consommation plus respectueuses de l’environnement. Une bonne nouvelle pour l’Europe qui veut changer, et surtout réduire, sa dépendance au gaz russe.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Le covoiturage : solution miracle contre le carburant cher ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis