Emploi : un « crowd-proposal » pour écouter les patrons de PME-TPE

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guillaume Cairou Publié le 19 mai 2015 à 8h35
Crowd Proposal Creation Emploi Pme Tpe Propositions Entrepreneurs
0,4%En mars 2015 le nombre de chômeurs de catégorie A a encore augmenté de 0,4%

Interrogé sur France Culture sur la croissance économique de la France, Manuel Valls a rappelé qu'il ferait de nouvelles propositions concernant l'embauche dans les PME et dans les toutes petites entreprises au mois de juin.

La volonté du premier ministre d’organiser une conférence thématique portant sur une réforme du contrat de travail pour les petites entreprises est salutaire. Mais elle n’aura de sens et ne pourra porter des propositions concrètes, efficaces et répondant aux attentes des patrons de TPE qu’à la condition de fédérer les propositions de toutes les entreprises.

Il existe dans les territoires, des centaines de réseaux d’accompagnement des entreprises qui connaissent la réalité du terrain. Ils sont trop rarement associés aux propositions faites par les pouvoirs publics et les organisations représentatives. A l’heure du Crowdfunding, des Fabriques Fablabs, des Hackathons et de toutes ces pratiques modernes de conception de projets collaboratifs, il est impératif que le gouvernement organise un « Crowd Proposal ».

Ce Crowd Proposal (Propositions par la foule) prendrait la forme suivante :

Solliciter en amont l’ensemble des réseaux d’entrepreneurs et des clubs d’entrepreneurs.

Réunir leurs propositions sur un espace digital.

Pas de formalités excessives, participent ceux qui se pensent légitimes.

Les propositions seront ensuite soumises aux partenaires sociaux avant d’engager les discussions avec les parlementaires et le gouvernement.

Nous ne pouvons nous appuyer sur une croissance de 0,6 % pour faire baisser le chômage. La France comporte plus de 2 millions de TPE. Si chacune d’elles pouvait créer, ne serait-ce qu’un seul emploi, grâce à des solutions de simplification du droit du travail demandées depuis longtemps par les patrons, on parviendrait à réduire de manière significative le nombre de demandeurs d’emploi.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fils d’ouvrière d’origine serbe, autodidacte, éducateur puis enseignant en banlieue, c’est au chômage à 30 ans que Guillaume Cairou crée Didaxis, pionnier du portage salarial. Aujourd’hui 15e recruteur français, classé dans le Fast 500 européen des entreprises par Deloitte, il a permis à plus de 10 000 personnes de créer durablement leur emploi.

Aucun commentaire à «Emploi : un « crowd-proposal » pour écouter les patrons de PME-TPE»

Laisser un commentaire

* Champs requis