Crédit à la consommation : est-il obligatoire de prendre une assurance ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 6 juin 2022 à 8h45
Pret Credit Consommation Conso Choix Banque
2,9%Emprunter à 2,9%, quand l?inflation s?approche des 6%, ça n?est pas très cher.

Un Français sur deux rembourse au moins un crédit à la consommation. Certains en remboursent 2, 3 ou plus. Rien d’anormal à cela. Acheter sa voiture mais aussi un appareil électroménager à crédit, c’est de la bonne gestion, cela permet d’étaler la dépense.

Assurance au crédit conso : les banques assurent le coup

Financièrement, avec l’inflation que nous connaissons désormais, c’est aussi une bonne affaire. Emprunter à 2,9%, quand l’inflation s’approche des 6%, ça n’est pas très cher. Un vrai taux de crédit proportionné à l’inflation devrait plutôt tourner autour de 8 ou 9%, et là, vous grinceriez des dents et moi aussi. Maintenant, une question revient souvent quand on parle de crédit : l’assurance est-elle obligatoire ?

La réponse est simple. C’est non. Non, il n’est pas obligatoire de prendre une assurance avec un crédit. Mais dans les faits, les banques la proposent par défaut mais surtout, conditionnent l’obtention du crédit à la souscription de l’assurance. La raison en est tout simple : les banques veulent être sûres qu’elles seront remboursées en cas de pépin pour le souscripteur. S’il est malade et qu’il ne peut plus travailler, il dira qu’il n’a plus de sous. S’il décède, les banques se retrouvent à discuter avec les héritiers et elles n’aiment pas ça. Certains contrats couvrent même le chômage. Dans les faits, ce genre de contrats coûte très cher, pour une garantie difficile à faire jouer, et surtout, limitée dans le temps.

L'assurance emprunteur pour un crédit à la consommation non obligatoire

Maintenant, pour certains contrats, il est quand même possible de se passer de l’assurance. D’ailleurs, souvent, pour ces contrats, elle est présentée comme “facultative”. Cela veut dire que le prêteur vous prêtera l’argent même si vous ne prenez pas son assurance.

Est-ce une bonne idée ? Et bien, si c’est pour acheter un bien que l’on peut revendre en cas de besoin d’argent, la réponse est oui. Surtout si le prix de ce bien est minoré par des aides.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Crédit à la consommation : est-il obligatoire de prendre une assurance ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis