Crédit immo / conso : des disparités notables entre emprunteurs selon les régions

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Arsalain El Kessir Publié le 27 juin 2014 à 14h12

Alors que les taux des crédits continuent de baisser pour atteindre des niveaux historiquement bas et quelques jours après que le Président Hollande eut présenté la nouvelle carte des nouvelles régions françaises, le courtier Bourse des Crédits dévoile une nouvelle partie de son Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits ». Cette étude s'intéresse cette fois à la détention régionale de crédits par les Français. Infographie.

Afin de réaliser cette infographie, la société Bourse des Crédits s'est appuyée sur l'Observatoire qu'elle a réalisé avec l'institut de sondage PollingVox, auprès d'un échantillon 1016 Français représentatifs des personnes de 18 ans et plus résidant en France, selon la méthode des quotas*. La France à quant à elle, a été découpée sous la forme classique dite UDA 5, de cinq grandes zones, Ile-de-France, Nord-Est, Sud-Est, Nord-Ouest et Sud-Ouest.
L'étude permet de découvrir des différences parfois notables, dans la détention des crédits en France, immobilier et à la consommation. L'étude rend en effet compte du délaissement des crédits à la consommation par les Franciliens par rapport au reste de la France et d'une détention actuelle plus forte de crédit immobilier dans la zone Nord-Ouest.

boursedescredits1

La détention de crédit immobilier très forte dans le Nord-Ouest

Selon l'Observatoire, 30% des Franciliens déclarent posséder un crédit immobilier fin 2013. Une proportion semblable à celle des habitants du Sud-Est (30%) et du Nord-Est (31%). La proportion la plus faible se trouve dans le Sud-Ouest (28%), et la plus importante dans le Nord-Ouest de la France (38%). En province elle est de 32%.

41% des Parisiens disent avoir déjà souscrit un crédit immobilier par le passé, contre 45% des Français en province. Le résultat le plus important est celui du Sud-Ouest avec 51%. Le Nord-Ouest possède la proportion la plus faible de province 44%, suivie du Nord-Est et du Sud-Est de la France, 45%.

Les Franciliens peu friands de crédit à la consommation

La détention de crédit à la consommation est bien plus faible en région parisienne (21%), que dans le reste de la France (28%). Toutefois, 36% des Parisiens ont ainsi déclaré lors du sondage avoir déjà souscrit un crédit consommation par le passé, contre 37% des Français vivant en province.

Dans le Sud-Est de la France, la détention en cours d'un crédit à la consommation atteint 29%. 38% des habitants de cette zone déclarent en avoir souscrit au moins un par le passé. Dans le Nord-Est cette fois, la détention actuelle est identique à celle de la province, 28%, et atteint 33% par le passé.

La proportion de détention actuelle la plus faible se situe dans le Sud-Ouest (24%). Près de 39% de l'échantillon des habitants de cette région affirment toutefois avoir possédé au moins un crédit consommation dans le passé.

Dans le Nord-Ouest de la France, la détention en cours concerne 28% des personnes interrogées, soit un chiffre 10 points inférieurs à la détention par ses habitants d'un crédit consommation dans le passé (38%).

« L'emprunteur francilien souscrit, en général, moins de crédits de par le niveau des prix du foncier, plus élevés en Ile-de-France. Il leur est plus difficile de réunir un revenu suffisant et un apport personnel conséquent, afin d'obtenir leur prêt immobilier. Conséquence supplémentaire, leur endettement étant déjà plus important, ils sont aussi moins friands de crédits à la consommation », explique Arsalain El Kessir, Président-Fondateur de Bourse des Crédits.

boursedescredits2

Un Français sur dix détient un crédit consommation et un crédit immobilier

9% des Franciliens interrogés avancent posséder au moins un crédit immobilier et un crédit consommation en cours contre 12% des personnes habitants en province. Ils sont 15% dans cette situation dans le Nord-Ouest, 11% dans le Nord-Est et le Sud-Est et enfin, 9% dans le Sud-Ouest.

18% des habitants d'Ile de France ont déjà contracté au moins un crédit immobilier et un crédit consommation, une proportion inférieure à celle de la province, où ils sont 24%. Plus en détails, ils sont 23% dans le Nord-Ouest, 22% dans le Nord-Est, 26% dans le Sud-Ouest et 25% dans le Sud-Est.

La moitié des Français n'a aucun crédit

Fin 2013, 58% des Franciliens ont déclaré ne posséder aucun crédit en cours, contre 52% des Français en province, dont 49% dans le Nord-Ouest, 51% dans le Nord-Est et le Sud-Est, et enfin 57% dans le Sud-Ouest.

Si l'on s'intéresse aux intentions des personnes interrogées, on peut noter que 56% des Franciliens ayant possédé un crédit ou possédant actuellement un crédit, ne prévoient pas d'en souscrire un dans le futur. Ils sont 61% dans cette situation en province, un nombre identique dans le Nord-Ouest, 59% dans le Nord-Est, 65% dans le Sud-Ouest et 60% dans le Sud-Est.

« On peut noter une disparité entre les personnes peu enclines et les celles intentionnées dans la souscription d'un crédit. Ces dernières se situent principalement dans les régions les plus dynamiques économiquement et avec un fort bassin d'emplois. C'est le cas de l'Ile-de-France. Ces résultats confirment par ailleurs que le moral a un impact fort dans la souscription un crédit », commente Arsalain El Kessir.

Ce sondage a été réalisé par l'Institut PollingVox pour Boursedescredits.com

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Arsalain El Kessir est Président-Fondateur de Bourse des Crédits, société de courtage click and mortar indépendante qu’il a créé en 2012. Il a été auparavant Directeur Opérationnel de CréditDomus.com et Directeur de l’activité de courtage en crédit immobilier du groupe COVEA (Empruntis.com) où il a développé l’activité B2B, traitant les dossiers à forte valeur ajoutée du groupe (réseaux d’agents immobiliers, courtiers en assurances, conseillers en gestion de patrimoine, etc.).   

Laisser un commentaire

* Champs requis