Crédit immobilier : une demande d’apport en augmentation de 80% sur un an

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 7 avril 2022 à 16h30
Sale 3701777 1920
4%Au niveau national, le montant moyen du crédit accordé a diminué de 4% sur un an.

Le montant des apports demandé par les banques, avant d’accorder un crédit immobilier à leur client, ont augmenté en moyenne de 78% sur un an en France.

Presque 20% du prix total

L’incertitude économique, dans laquelle est plongée la France, fait que les banques se montrent plus prudentes avant d’accorder un crédit immobilier à leurs clients. Jeudi 7 avril 2022, BFM Business a dévoilé les chiffres sur le crédit immobilier du réseau de courtage Finance Conseil. Selon ces chiffres, l’apport demandé par les banques a fortement évolué au premier trimestre 2022 par rapport à l’année précédente.

Selon le réseau de courtage, les banques demandent un apport 78% plus élevé qu’au premier trimestre 2021. Alors que la moyenne nationale de l’apport était de 29.405 euros, elle dépasse, en mars 2022, la barre symbolique des 50.000 euros pour s’établir à 52.594 euros. Ainsi, avec cette forte augmentation, l’apport vaut 19,5% du coût général du projet, c’est-à-dire l’apport et le crédit immobilier.

Crédit immobilier : des disparités régionales

Si au niveau national, le montant moyen du crédit accordé a diminué de 4% sur un an passant de 226.791 euros en 2021 à 217.900 euros, cela dépend de la région dans laquelle les clients souhaitent acheter. La plus forte augmentation de l’apport demandé par les banques a été observée en Nouvelle-Aquitaine avec une augmentation de 129% sur un an (24.606 euros en 2021 contre 56.449 euros en mars 2022). La région de France, où le crédit moyen est accordé, est l’Occitanie (-29%), passant de 232.628 euros en 2021 à 162.945 euros en 2022.

En Île-de-France, une région connue pour ses prix exorbitant de l’immobilier, l’apport demandé par les banques a augmenté de 54%. Ainsi, en moyenne, il sera demandé un apport de 132.899 euros, contre 85.985 euros en 2021. Néanmoins, le montant moyen accordé par les banques a augmenté de 19% sur un an, passant de 448.301 euros à 535.842 euros. C’est en Auvergne-Rhône-Alpes que le montant moyen du crédit a le plus augmenté sur un an (+52%), passant de 232.628 euros à 355.470 euros en mars 2022.

Aucun commentaire à «Crédit immobilier : une demande d’apport en augmentation de 80% sur un an»

Laisser un commentaire

* Champs requis