Crédit immobilier : les taux au plus bas

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Modifié le 7 mai 2019 à 17h18
Immobilier Prix Achat Pouvoir Achat 2
227 MOISLa durée moyenne des prêts atteint 227 mois en avril 2019, contre 216 mois au premier trimestre 2018.

En mai 2019, les taux des crédits immobilier pulvérisent tous les records à la baisse : ils n'ont jamais été aussi bas depuis 2016. Et, pour soutenir la demande, les banques assouplissent leurs critères de durée et d’apport personnel. Les conditions de crédit immobilier n’ont jamais été aussi favorables !

Des taux d'emprunt incroyablement bas

C’est sans doute le moment de se lancer : le crédit immobilier n’a jamais été aussi attractif qu'aujourd'hui. D’après les professionnels du secteur, les taux n’ont jamais été aussi bas depuis l’année 2016. D’après meilleurtaux.com, les intérêts atteignent désormais 0,85% sur dix ans, 1,14% sur quinze ans, 1,25% sur vingt ans et 1,40% sur vingt-cinq ans.

De son côté Vousfinancer.com, réseau de courtiers spécialisés dans l’immobilier, pense qu'il est encore possible de faire chuter ces taux pour en obtenir de meilleurs, notamment sur les emprunts de longue durée. Et pour cause ! Les banques rivalisent de propositions et pour attirer de nouveaux clients sont capables de faire des gestes financiers : un taux à 1% sur des emprunts lancés sur une vingtaine d’années est aujourd'hui chose courante, voire moins.

Les banques assouplissent leurs conditions

En résumé, toute durée confondue, les emprunteurs ont bénéficié en avril 2019 d'un taux moyen de 1,35% (contre 1,39% en mars) selon les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/ CSA, organisme qui fait foi en la matière. Dans le détail, les prêts sur 15 ans se négocient à 1,09%, à 1,27% sur 20 ans et 1,47% sur 25 ans. Et les auteurs du document d’ajouter : « pour le onzième mois consécutif, les taux des prêts à l’habitat sont inférieurs au rythme de l’inflation ».

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule : les banques assouplissent leurs conditions. La durée moyenne des prêts atteint 227 mois en avril 2019, contre 216 mois au premier trimestre 2018 selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Avec la chute des taux, allonger la durée pour emprunter davantage et/ou réduire la mensualité devient particulièrement bon marché. Bien informés, les emprunteurs n’hésitent pas à profiter de l’aubaine.

Mais attention tout de même les banques veillent tout de même toujours à leur rentabilité et scrutent les dossiers avec attention. Et moins un crédit coûte cher à l’emprunteur, moins il est rentable pour la banque. Les agences bancaires continuent donc de sélectionner les profils de leurs futurs clients : ce sont généralement les cadres supérieurs, les professions libérales, les ménages aisés et les jeunes actifs qui ont de fortes chances d’obtenir des prêts intéressants. Pour rappel, les points qui comptent : respect de la règle des 33% de capacité d’endettement, reste à vivre raisonnable, stabilité professionnelle (CDI bienvenu) et comptes bancaires nickel (pas de découvert, pas d’incidents de paiements, dépenses inconsidérées type jeux en ligne, etc.).

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Laisser un commentaire

* Champs requis