La crise du Covid-19 va coûter 424 milliards d’euros à la France

Stephanie Haerts Economie Matin
Par Stéphanie Haerts Modifié le 13 avril 2021 à 17h03
Covid 19 Cout Depenses Publiques France
424 milliards €Le coût exorbitant de la crise Covid-19 s'élève à 424 milliards d'euros.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement porte le pays à bout de bras. Les Français les plus touchés ont ainsi pu bénéficier d’une multitude d’aides. Le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt, a fait les comptes et la facture monte à 424 milliards de 2020 à 2022.

La crise sanitaire entraîne des coûts faramineux

Le « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron vient d’être chiffré et la facture s’annonce salée pour les finances publiques de la France. Selon Olivier Dussopt, interrogé par Le Figaro, 424 milliards d’euros vont être consacrés à l’épidémie de coronavirus pour les années 2020, 2021 et 2022. À titre de comparaison, cela représente 20% du Produit intérieur brut (PIB) de 2020. Tout comme la France, d’autres États ont mobilisé des sommes inédites qui devraient s’élever à plus de 10.100 milliards d’euros selon une estimation du Fonds monétaire international (FMI) datant de juin 2020.

En France, pour parvenir à cette somme de 424 milliards d’euros, il a fallu calculer la différence entre les déficits publics estimés avant la crise sanitaire et ceux estimés actuellement par le ministre en charge des comptes publics qui seront ajoutés dans le programme de stabilité transmis à la Commission européenne. Cette somme abyssale liée au Covid-19 manquera donc dans le budget de l'État français.

Des dépenses publiques exceptionnelles

Selon les informations du ministère de l’Économie et des Finances publiques, ces coûts seront les plus importants en 2020 et 2021 au plus fort de la crise du Covid-19. Ce sont les confinements successifs qui ont coûté le plus selon Bercy. Environ 158 milliards d’euros ont été débloqués au premier confinement très strict au printemps 2020.

Ces sommes ont été consacrées aux baisses de recettes fiscales mais aussi aux aides exceptionnelles permettant de soutenir les Français tels que le chômage partiel ou encore le Fonds de solidarité. En 2021, ce sont 171 milliards d’euros qui seront dédiés à la crise, partagés entre les mesures d’urgence (56 milliards d’euros) et la relance économique. Enfin, en 2022, 96 milliards d’euros seront alloués à la crise sanitaire.

Stephanie Haerts Economie Matin

Rédactrice dans la finance et l'économie depuis 2010. Après un Master en Journalisme, Stéphanie a travaillé pour un courtier en ligne à Londres avant d'écrire pour Economie Matin.

Laisser un commentaire

* Champs requis