Croissance : un petit coup de pouce pour la fin de l’année en France

Par Olivier Sancerre Modifié le 10 décembre 2013 à 0h19

C'est la période de Noël qui veut sans doute cela : la Banque de France a fait une petite fleur au gouvernement, en augmentant sa prévision de croissance à 0,5% pour le quatrième trimestre de l'année.

Sa précédente prédiction était de 0,4%. La Banque de France base sa nouvelle prévision sur une activité dans l'industrie légèrement plus élevée que prévu; les prix des produits finis restent stables, les effectifs se stabilisent, tout comme les trésoreries. Enfin, les chefs d'entreprises annoncent une stabilité de l'activité dans les prochaines semaines.

Bien dans l'industrie, médiocre dans les services

En revanche, le secteur des services est moins bien servi, même si les activités informatiques et de transport grimpent, « celles liées à l'hébergement-restauration et aux services aux ménages baissent ». Par conséquent, l'amélioration de l'activité en décembre devrait se révéler modeste.

Cette hausse -modérée- de l'activité globale sera d'un précieux secours pour le gouvernement qui table sur une croissance annuelle de 0,1%.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Croissance : un petit coup de pouce pour la fin de l’année en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis