Europe : la récession continue, la France s’en sort bien

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 mai 2021 à 9h27
Secteurs Croissance Crise Coronavirus
5,8%Le FMI prévoit une croissance de 5,8% en 2021 pour la France.

Mauvaise nouvelle pour la croissance dans l’Union européenne : Eurostat, le bureau des statistiques européen, a confirmé que la récession était toujours d’actualité au premier trimestre 2021. La France, parmi les grandes économies de l’UE, tire son épingle du jeu.

Une récession de 0,6% au premier trimestre 2021

Les chiffres de la croissance en Europe ne sont toujours pas bons : le 18 mai 2021, avec la publication de ses nouveaux EuroIndicateurs, Eurostat a confirmé que le premier trimestre 2021 s’est terminé avec une récession. Le PIB de l’Union européenne a reculé de 0,4% par rapport au dernier trimestre 2020, et de 1,7% sur un an. Dans la zone euro, la situation est similaires : -0,6% et -1,8%.

Eurostat prend, pour comparer, la situation aux États-Unis… et elle est bien meilleure. Outre-Atlantique, la croissance aura été de 1,6% au premier trimestre 2021 par rapport au précédent, et de 0,4% au premier trimestre sur un an.

La France renoue avec la croissance

L’analyse de la croissance du PIB des divers pays fait la part belle à l’Hexagone : avec une croissance de 0,4% au premier trimestre par rapport au précédent et de 1,5% sur un an, le pays renoue donc avec la croissance. Une bonne nouvelle pour le gouvernement. Mais il ne faut pas oublier que le deuxième trimestre 2021 a été marqué par un confinement d’un mois qui va peser lourdement sur l’économie.

Certes, les chiffres de la France ne sont pas un record : la Belgique a connu une croissance de 0,6% au premier trimestre par rapport au précédent, et la meilleure donnée est celle de la Roumanie : +1,8% d’un trimestre sur l’autre. Mais l’Hexagone fait mieux que ses voisins les plus puissants, notamment l’Allemagne qui connaît, au premier trimestre 2021, une baisse de son PIB de 1,7% par rapport au trimestre précédent et de 3% sur un an. L’Espagne (-0,5% et 4,3% respectivement), l’Italie (0,4% et 1,4% respectivement) ou encore le Danemark (1,5% et -1,7%) continuent de subir la crise.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis