0,3% de croissance au quatrième trimestre pour la France

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 12 janvier 2016 à 13h53
Croissance France Prevision Attentats Impact Quatrieme Trimestre 2015
1,2%La Banque de France maintient sa prévision de croissance de 1,2% pour 2015.

Bonne nouvelle pour le gouvernement : les premiers chiffres de la croissance du pays pour le quatrième trimestre 2015 sont là et ils sont plutôt bons. Malgré les attentats du 13 novembre 2015, qui ont malgré tout impacté la croissance globale, la France a réussi à clore l'année avec une croissance conforme aux estimations, selon la Banque de France.

Les estimations de croissance confirmées par la Banque de France

Les chiffres ne sont pas une réelle surprise mais ils permettent de conforter le gouvernement pour dire que la reprise économique est bien là : le quatrième trimestre 2015, selon la Banque de France qui publie ses derniers chiffres ce mardi 12 janvier 2016, s'est clos avec une croissance de 0,3%.

La Banque de France peut donc maintenir sa prévision de croissance pour l'ensemble de l'année à 1,2%. Une estimation plutôt optimiste à laquelle ne croit pas vraiment l'Insee : l'Institut table plutôt sur une croissance de 1,1% (quoiqu'il en soit supérieure à l'objectif affiché par le gouvernement de 1% de croissance en 2015).

Les attentats n'ont finalement que peu impacté la croissance

Cette bonne nouvelle sur la croissance de la France rassure un peu : les attentats meurtriers du 13 novembre 2015 n'auront finalement pas impacté l'économie du pays plus que ce qui était prévu. Le gouvernement avait dès le départ prévu un impact sur la croissance de 0,1% du PIB, soit près de 2 milliards d'euros.

La Banque de France avait fait de même : avant les attentats l'institution prévoyait une croissance de 0,4% pour le dernier trimestre de l'année 2015 mais en décembre elle avait baissé ses estimations à 0,3% justement à cause des événements de Paris. Une estimation qui se confirme, donc.

Il reste à savoir si l'Insee confirmera les chiffres de la Banque de France ou les siens...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis