Un Français sur deux prêt à vivre dix nouvelles années de crise

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 23 octobre 2014 à 9h38

Un Français sur deux s’attend à ne pas voir de retour de la croissance, d’ici dix ans. Tel est le constat, alarmiste, d’un sondage Harris Interactive publié jeudi 23 octobre.

La France définitivement perdue ? C’est en tout cas un avis partagé par 50 % des Français.

Un Français sur deux prêt à vivre sans croissance pour dix nouvelles années

D’après un sondage Harris Interactive publié jeudi 23 octobre, la majorité des habitants de l’Hexagone sont totalement pessimistes quant à une éventuelle sortie de crise, à moyen terme. Ainsi, pour un Français sur deux, la croissance ne sera pas au rendez-vous d’ici dix ans.

A l’inverse, 46 % des sondés sont plus optimistes et pensent que le pays va remonter la pente. A ce petit jeu, les moins de 30 ans sont les plus confiants envers l’avenir, avec 57 % de oui quant à un retour de la croissance en France. Cette même catégorie de population est d’accord, à 50 %, sur le fait que la France gardera son rang de puissance internationale, à l’avenir.

55 % des Français pensent que la France n'est plus une grande puissance économique

Ce qui n’est pas le cas de la majorité des Français, puisque, en conséquence logique du non-retour de la croissance, 55 % d’entre eux estiment que le pays va perdre sa stature sur la scène internationale, du moins sur le plan économique. D’ici dix ans, pour eux, l’Hexagone ne sera définitivement plus une grande puissance économique. Le constat fait froid dans le dos.

Des décisions politiques jugées inefficaces

Mais pour retrouver un peu de croissance, et un peu d’aisance sur le plan financier, encore faut-il que les mesures politiques soient au rendez-vous. Pour la majorité des Français, les décisions prises depuis 2012 par le gouvernement n’ont pas porté de fruits utiles pour le redressement économique du pays. Ainsi par exemple le CICE est jugé inefficace par 59 % des sondés, la diminution des régions inefficace également pour 61 % des sondés, tout comme les emplois d’avenir.

Enfin, d’après cette étude, les Français estiment que rien n’est encore perdu pour le pays, qui dispose, pour une grande majorité d’entre eux, de ressources et de nombreux atouts, qui ne sont pas assez bien exploités aujourd’hui…

Fiche technique : sondage réalisé en ligne du 10 au 13 octobre sur un échantillon représentatif de 1.654 personnes réparti selon la méthode des quotas.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis