Croissants et pains au chocolat vont devenir plus chers

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 septembre 2017 à 7h13
Hausse Beurre Prix Alimentaire Cout Croissant Pain Chocolat
6800 EUROSen septembre 2017 un professionnel doit payer 6 800 euros pour une tonne de beurre.

Qu’on les appelle pains au chocolat ou chocolatines, la question continue de faire débat chez les Français, tous les amateurs de viennoiseries sont logés à la même enseigne lorsqu’il s’agit des prix : qu’ils le veuillent ou non ils risquent de grimper à cause de la classique loi du marché de l’offre et de la demande. Non, le problème ce n’est pas qu’il y a de plus en plus de Français qui veulent manger des pains au chocolat…

Le prix du beurre a explosé

L’un des ingrédients qui fait tout l’attrait des viennoiseries à la française est bien évidemment le beurre : plus il y en a mieux c’est (bien que les goûts et les couleurs…) Seul souci pour les boulangers-pâtissiers : le prix du beurre a explosé dans l’industrie agroalimentaire depuis plusieurs mois. Il a presque doublé.

En 20 mois, selon la FEB (Fédération des entreprises de boulangerie), le prix du beurre a grimpé de 172 %. Le coût de revient d’un croissant au beurre, cet ingrédient représente environ 10 % du total des ingrédients de la recette, a donc augmenté en conséquence. Pour que la vente d’un croissant au beurre ou de toute autre viennoiserie de ce type soit rentable il faut donc que les prix augmentent.

Après la hausse des prix la pénurie de beurre ?

Certaines boulangeries ont déjà commencé à augmenter le prix de leurs croissants de quelques centimes d’euros : ne vous étonnez donc pas et n’allez pas accuser votre boulanger de vouloir augmenter ses marges. S’il n’augmente pas le prix de ses croissants et de ses pains au chocolat il risque de devoir fermer boutique.

Et même ça pourrait ne pas suffire : la pénurie de beurre guette, prévient la FEB qui appelle les producteurs à résoudre la situation avant qu’il ne soit trop tard.

Une hausse généralisée des produits à base de beurre

D’une manière plus globale, si vous aviez décidé de manger moins gras, c’est l’occasion : la hausse du prix du beurre dans l’industrie agroalimentaire, passé de 2 500 euros la tonne en avril 2016 à 6 800 euros en septembre 2017, va impacter toute la filière.

Il faut donc s’attendre à une hausse généralisée des prix des aliments transformés utilisant du beurre comme les biscuits, et ce en grande surface également. Le beurre lui-même a déjà vu qon prix augmenter de 7 % en France.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Croissants et pains au chocolat vont devenir plus chers»

Laisser un commentaire

* Champs requis