Quand Dali vendait un faux poil de sa moustache à Yoko Ono pour… 10 000 dollars

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Publié le 29 novembre 2012 à 16h12

Si Yoko Ono a été la muse de John Lennon en plus d'être sa femme, elle a aussi été la plus grande naïve du monde de l'art... ou pas loin. La crédule Yoko Ono a en effet déboursé 10 000 dollars (7 704 euros) pour... un faux poil. Enfin par n'importe lequel quoique ... Le peintre Salvador Dali (1904-1989) a vendu un faux poil de sa moustache pour 10.000 dollars à Yoko Ono, aujourd'hui veuve de John Lennon, raconte l'actrice et ancienne chanteuse Amanda Lear, dans le magazine VSD paru jeudi.

"Toute sa vie, Dali n'a pu résister quand on agitait un gros chèque sous son nez", dit celle qui fut autrefois la muse et la maîtresse du peintre. "Un jour, il a même vendu un poil de sa moustache à Yoko Ono. Enfin presque... Il pensait que c'était une sorcière et craignait qu'elle lui jette un sort. Il m'a alors envoyée cueillir une herbe séchée et l'a placée dans un joli coffret", explique-t-elle. "L'autre andouille a payé 10.000 dollars. Dali aimait bien escroquer les gens", ajoute-t-elle. "C'était mon professeur d'art, mon père, mon amant", se souvient Amanda Lear qui a rencontré le peintre en 1965 quand, dit-elle, elle avait 18 ans, et lui 61.

Comme quoi quand on est un artiste reconnu, on peut parfois vendre n'importe quoi comme étant un oeuvre d'art...

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «Quand Dali vendait un faux poil de sa moustache à Yoko Ono pour… 10 000 dollars»

Laisser un commentaire

* Champs requis