« Aucun manque budgétaire n’existe »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 22 juin 2012 à 18h07

Alors, il en manque de l'argent ou pas au ministère des Sports ? D'un côté, l'AFP a affirmé jeudi 21 juin avoir eu accès grâce a des sources ministerielles à l'existence de projets non budgétés au sein du ministère des Sports à hauteur de 50 millions d'euros, notamment les primes pour les futurs médaillés olympiques (5 millions environ), la retraite des sportifs amateurs de haut niveau (8 millions) ou le Musée du sport de Nice (7,5 millions). De l'autre l'ancien ministre conteste vigoureusement.

"Aucun manque budgétaire n'existe", répond vendredi 22 juin, David Douillet dernier locataire de ce portefeuille des Sports. Selon l'ancien judoka reconverti dans la politique, "il existe, au contraire, de potentielles économies considérables, engagées par le gouvernement précédent : non subvention au Parc Des Princes (10 millions d'euros) et au Stade Bollaert de Lens (12 millions) pour l'Euro 2016, fin de la participation de l'Etat pour absence de club résident pour le Stade de France (12 millions d'économies chaque année)".

La Cour des comptes doit remettre fin juin un rapport faisant état des défauts de gestion des comptes ministériels. Un petit sursis donc pour la guerre des chiffres qui peut par conséquent continuer encore quelques jours entre les nouveaux ministres et ceux du dernier gouvernement de François Fillon.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «« Aucun manque budgétaire n’existe »»

Laisser un commentaire

* Champs requis