Enfouissement des déchets nucléaires, nouvelles déconvenues pour le Cigéo

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Publié le 7 mars 2017 à 11h09
Nucleaire Projet Pollution Demantelement Financement
25 MILLIARDS €Le projet Cigéo devrait coûter 25 milliards d'euros.

Le tribunal administratif de Nancy a décidé l’annulation de la cession à l’Andra du terrain où devait être construit le centre de stockage de déchets radioactifs. Une décision qui nécessite une nouvelle autorisation plus régulière de la mairie, faute de quoi la convention devra être annulée.

Le Cigéo n’en finit pas de rencontrer des résistances. Après avoir été un point de fixation de militants locaux qui craignaient l’installation de ce centre de stockage de déchets radioactifs près de Bure dans la Meuse, la justice s’emmêle. Le tribunal administratif de Nancy vient a annulé le 28 février la cession du terrain à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra).

Il s’agit du bois Lejuc, situé sur le territoire de la mairie de Mandes-en-Barrois. C’est le conseil municipal qui a voté en juillet 2015 la cessions de cette parcelle par une convention d’échange de ce bois contre une parcelle d’une autre municipalité. « Le tribunal administratif de Nancy a ainsi donné gain de cause aux riverains du projet en invalidant la délibération jugée "irrégulière" du conseil municipal de Mandes-en-Barrois de céder le 2 juillet 2015 le bois Lejuc, à la suite d'un vote à bulletin secret à 6h00 du matin.

Lire la suite sur RSE Magazine

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site http://www.rse-magazine.com a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Aucun commentaire à «Enfouissement des déchets nucléaires, nouvelles déconvenues pour le Cigéo»

Laisser un commentaire

* Champs requis