De nombreux foyers obligés de corriger leur déclaration d’impôts

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 25 mai 2021 à 15h42
Declaration Impot Cpam Bug
33.31%33.31% des foyers bretons touchés par le bug se trouvent en Ille-et-Vilaine.

Un bug informatique de la Caisse d'assurance maladie oblige, plusieurs milliers de foyers sont obligés de revoir leur déclaration d'impôt. Pour le moment, la région Bretagne est la plus fortement touchée.

Un bug informatique de la CPAM

La Caisse Primaire d'assurance maladie (CPAM) a été victime d'un incident informatique national qui va forcer plusieurs centaines de milliers de foyers à vérifier et corriger leur déclaration d'impôts. Selon l'information de Ouest-France, la CPAM n'a pas pu transmettre à temps à la Direction générale des finances publiques les informations relatives aux montants d'indemnités touchés par de nombreux foyers.

Les arrêts maladie, congé maternité et accident du travail sont concernés par ce bug informatique. Dans un communiqué, la CPAM explique la situation : « À la suite d'un incident informatique national, la transmission des données des prestations imposables des assurés n'a pas été automatiquement reportée sur les déclarations préremplies des revenus 2020 ». Pour les personnes concernées, il faudra donc revoir sa copie.

La Bretagne principale victime de ce bug

Si le bug informatique est national, c'est la région Bretagne qui en est la principale victime, puisqu'il semblerait que la caisse de Bretagne soit la seule concernée. Ainsi, ce sont 397.119 foyers qui vont devoir vérifier leur déclaration, dont 132.279 pour le seul département d'Ille-et-Vilaine. La CPAM multiplie les courriers, SMS et mail pour prévenir les principaux intéressés de la situation.

Pour les personnes concernées, il faudra donc vérifier et modifier le cas échéant la déclaration de revenus en se rendant sur l'espace ameli.fr puis en téléchargeant le relevé fiscal. Pour ceux qui ont déjà envoyé leur déclaration, il sera possible d'effectuer la modification dans un délai de trois mois après la réception de l'avis d'imposition d'ici à la fin de l'été.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «De nombreux foyers obligés de corriger leur déclaration d’impôts»

Laisser un commentaire

* Champs requis