A l’ère du déconfinement, comment reconquérir son environnement de travail ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul-Émile Saab Publié le 27 mai 2021 à 16h19
Deconfinement Environnement Travail Entreprise%20
45%45 % des salariés en télétravail le pratiquent encore à 100 %.

La pandémie a sonné le glas de l'organisation de l'entreprise du XXème siècle. En passant dans l'ère du télétravail, celle-ci doit repenser la gestion de ses ressources humaines et les liens avec ses collaborateurs. La réponse doit être structurelle.

Acte 1 : un début très mouvementé

Début 2020, la quasi-totalité de l'humanité est cueillie à froid par la Covid-19. En mars, la France est confinée. A la hâte, chacun tente d'organiser sa nouvelle vie personnelle et professionnelle. Télétravail, chômage partiel ou arrêt de toute activité, tous les français sont cloitrés chez eux. Toutefois, convaincu du caractère éphémère de la crise, chacun apporte une réponse conjoncturelle à cette situation exceptionnelle. C'est ainsi que les télétravailleurs s'accommodent d'un coin de table dans leur salon où leur chambre pour poursuivre leur activité, pendant que d'autres tournent en rond chez eux ou dans leur quartier. Ils enchainent les séries TV, cuisinent et font du sport dans leur appartement.

Côté entreprises, la réaction est toute aussi improvisée. En panique, elles déploient les infrastructures informatiques nécessaires au télétravail de toute ou partie de leurs salariés pendant que les managers tentent d'instaurer une nouvelle relation avec leurs équipes via des visioconférences qu'ils enchainent. Espérant un rapide retour à la normale, les entreprises parent au plus pressé et n'apportent, elles aussi, qu'une réponse conjoncturelle à la pandémie.

A l'été l'étau, se desserre. Mais l'accalmie n'est que de courte durée. À l'automne, le gouvernement annonce un nouveau confinement avec la demande expresse du ministre du Travail de favoriser le télétravail.

Acte 2 : penser au monde d'après

La deuxième vague de la pandémie et la perspective de vivre pour longtemps avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, sonnent le glas des réponses à court terme. Face à cette situation imposant un changement radical de façon de vivre et de travailler, entreprises comme salariés se mettent à penser le monde d'après.

Pour les télétravailleurs qui, depuis quelques temps déjà, envisageaient de se mettre au vert, cette pandémie est l'élément déclencheur. Ils quittent leurs petits appartements citadins, et notamment Paris, pour des villes plus petites ou pour la campagne. Ils veulent de l'espace, respirer, et pouvoir faire du sport ailleurs que sur du béton. Après l'exode des campagnes du XXème siècle, voici l'exode urbain du XXIème.

Quant à ceux qui restent en ville, pas question de revivre le deuxième confinement comme le premier. Ils veulent mieux équilibrer vie professionnelle et vie personnelle, faire plus de sport, et pouvoir alterner télétravail et présentiel.

Pour les entreprises, la réponse doit, elle aussi, changer de dimension. Le télétravail ne peut plus être pratiqué de façon ponctuelle par quelques cadres, comme ce fut le cas avant Covid. La situation durable de la pandémie leur impose de repenser leur organisation, la gestion de leurs ressources humaines et déployer des outils informatiques performants et sécurisés pour offrir de bonnes conditions de travail à distance. Les relations entre collaborateurs et hiérarchie doivent évoluer et de nouveaux liens sont à tisser afin de préserver l'engagement et mieux percevoir l'état psychologique de chacun. Les entreprises sont donc sommées de déployer un cadre de vie professionnelle étendu de qualité. Car si la Qualité de Vie au Travail (QVT) est prise en compte par quelques entreprises, cette notion n'est encore que rarement considérée dans l'environnement professionnel. Or, les nouvelles générations sont très sensibles à cette notion de bien-être au travail. Non seulement elles attendent un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, mais elles veulent aussi du sens dans leurs missions, de la collaboration entre les équipes et de la cohésion d'entreprise. Pour répondre à ces attentes, des outils doivent être mis en place pour les rassembler autour d'activités extra-professionnelles qui ont un sens et qui produisent de la motivation collective. Parmi ces outils, les challenges sportifs en ligne sont un excellent moyen de créer du lien entre les collaborateurs tout en les incitant à prendre soin de leur corps et de leur tête. N'oublions pas que le sport est une composante de bien-être, de motivation et de performance.

La pandémie a changé la donne du monde professionnel. Le futur de l'environnement de travail des collaborateurs n'est plus seulement celui de la discussion quotidienne à la machine à café, à la cantine ou au pot en sortant le soir. Il est et sera fait d'alternance entre présentiel et télétravail. Un nouveau cadre qui impose, entre autres, de repenser la cohésion d'équipe autour d'activités extra-professionnelles à distance.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Paul-Émile Saab, CEO de Sport Heroes