Bruno Le Maire annonce un déficit public de 9,4% du PIB en 2021

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 31 mai 2021 à 15h53
Deficit Public Loi Finances
47 MILLIARS €Le déficit est 47 milliards d'euros supérieur à ce que la loi de finances initiale prévoyait.

Le ministre de l'Économie et des Finances a annoncé lundi 31 mai 2021, que le déficit public français allait atteindre 9,4% du PIB en 2021.

Un déficit creusé par la crise sanitaire

C'est un niveau de déficit record que Bruno Le Maire a annoncé lundi 31 mai 2021, il devrait atteindre 9,4% du PIB en 2021. En cause, les dépenses engagées pour lutter contre la crise sanitaire et ses conséquences sur l'économie. Sur France 2, le ministre a détaillé les trois causes liées à cette hausse record : « la première, c'est que nous reportons un certain nombre de dépenses de 2020 sur 2021 (...), (ensuite) parce que nous continuons à aider un certain nombre de secteurs et d'entreprises, même si progressivement nous allons supprimer ces aides, et en troisième lieu parce qu'il y a une partie du plan de relance qui est décaissé ».

Le déficit public de l'année 2021 a déjà été revu plusieurs fois à la hausse. Il avait initialement été fixé à 8,5% du PIB, avant d'atteindre la barre des 9% au début du mois d'avril. À l'aube du mois de juin 2021, il augmente encore pour atteindre 9,4%. En euros, ce déficit représentera 220 milliards d'euros, une somme faramineuse qui dépasse déjà de 47 milliards la somme prévue dans la loi de finances initiale.

Une croissance en hausse

En parallèle, de ce déficit plongeant s'accompagne d'un retour de la croissance économique. Bruno Le Maire explique ainsi que le nouveau déficit « est la prolongation de l'effort que nous avons fait pour protéger notre économie et en même temps l'accroissement de cette relance économique que nous voulons pour avoir ce 5% de chiffre de croissance qui reste notre objectif ».

Face à cette nouvelle estimation du déficit, le gouvernement présentera mercredi 2 juin 2021, un projet de loi de finances rectificative. Ce dernier contient un ajout supplémentaire de 15 milliards d'euros à allouer aux mesures d'urgence.

Laisser un commentaire

* Champs requis