Mariage gay : 3 députés opposés à la loi sanctionnés financièrement pour leur comportement dans l’hémicycle

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 24 avril 2013 à 13h41

Il ne fait décidément pas bon s'opposer au projet de loi Taubira. 3 députés de l'opposition en ont récemment fait les frais.

Yves Albarello, Daniel Fasquelle et Marc Le Fur, tous députés UMP, se voient donc infliger "un rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal". Dans les faits, ces parlementaires seront privés, pendant un mois, d'un quart de leur indemnité parlementaire, selon le règlement de l'Assemblée nationale.

Cette décision, qui provient du bureau de l'Assemblée nationale, a été confirmée ce mercredi par le président de la chambre basse, Claude Bartolone, à travers un communiqué. Elle intervient après les incidents survenus dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, durant les débats sur le projet de loi ouvrant le mariage pour tous.

Cette nuit là, plusieurs députés UMP s'étaient rendus devant le banc du gouvernement pour protester violemment contre une mimique dont un collaborateur de Christiane Taubira serait l'auteur. Les protagonistes avaient d'ailleurs failli en venir aux mains, avant d'être interrompu par les huissiers de l'hémicycle et Alain Vidalies, ministre chargé des Relations avec le Parlement.

Mr Vidalies va d'ailleurs recevoir prochainement un courrier demandant aux membres du gouvernement de "faire également preuve de retenue dans l'hémicycle", toujours selon le communiqué.

Il existe aujourd'hui quatre mesures disciplinaires pour sanctionner le comportement des députés : le rappel à l'ordre, le rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal, la censure et la censure avec exclusion temporaire.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.