Marisol Touraine annonce avoir « sauvé la Sécu », vraiment ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 septembre 2016 à 7h02
Sante Cout Remboursement Secu Reste Charge Argent Depenses Optique Dentaire
16,10 EUROSLa Sécurité Sociale rembourse 16,10 euros sur les 23 euros de la consultation chez le médecin.

C'était un des films du quinquennat de François Hollande : "Il faut sauver la Sécurité Sociale". Mission accomplie clame haut et fort la ministre des Affaires Sociales et de la Santé Marisol Touraine dans un entretien accordé au journal Les Echos publié le 22 septembre 2016. Avec seulement 400 millions d'euros de déficit en 2017, l'équilibre a tout l'air d'avoir été atteint. Oui... mais en fait non !

C'est indéniable : le déficit de la Sécurité Sociale s'est bel et bien réduit

Rendons à César ce qui appartient à César : Marisol Touraine a raison de dire que la situation des comptes de la Sécurité Sociale s'est améliorée durant le quinquennat de François Hollande. 400 millions d'euros de déficit en 2017, comme elle l'annonce, c'est le meilleur résultat jamais atteint pour le système depuis 2001. 400 millions, de plus, c'est rien par rapport aux 500 milliards de budget. "C'est l'épaisseur du trait" estime-t-elle dans les colonnes du quotidien économique.

Ce succès, toutefois, cache un petit oubli : Marisol Touraine ne parle que de trois branches sur les quatre que compte la Sécurité Sociale : les branches, retraite, famille et accidents du travail. Ce sont elles qui ont un déficit quasi-équilibré de 400 millions. La branche maladie, elle, est loin du compte

Le fonds de Solidarité Vieillesse encore déficitaire de 3,8 milliards

Déjà, lorsqu'on rentre dans le détail, on remarque que le Fonds de Solidarité Vieillesse ne va pas si bien. Certes, comme le prévoit le gouvernement il sera excédentaire de 1,6 milliards d'euros en 2017 mais cela ne couvrira pas son déficit global : il sera encore de 3,8 milliards d'euros.

Les trois branches confondues, donc, la Sécu va mieux mais affichera en 2017 un déficit de 4,2 milliards d'euros qui est loin d'être équilibré. Mais le trou de ces trois branches devrait se résorber d'ici 2019 selon les calculs du gouvernement.

Et la branche Maladie alors ? Elle continue de perdre de l'argent

Reste la question de la quatrième branche, la branche maladie. C'est elle qui rembourse les soins et les médicaments et elle affichera, en 2017 selon la Cour des Comptes, 2,6 milliards d'euros de déficit. C'est indéniable qu'elle aille mieux : en 2016 le déficit était de 4,1 milliards d'euros, mais il est difficile de dire dans ce cas-là qu'il s'agit "de l'épaisseur du trait".

La Cour des Comptes s'inquiète d'ailleurs toujours autant des dépenses de la branche maladie alors que plusieurs négociations s'ouvrent entre la Sécu et les professionnels de la Santé. Les dentistes réclament déjà une hausse des tarifs conventionnés pour faire baisser ceux des actes prothétiques et 2017 sera l'heure de négocier avec les kinés et les pharmaciens.

Les médecins sont déjà passés à la caisse grâce à la revalorisation de la consultation et la fin du gel du point d'indice. Les dépenses devraient donc augmenter en 2017 et rendre bien plus compliqué que prévu ce sauvetage de la Sécurité Sociale clamé par le gouvernement à quelques mois seulement de la Présidentielle 2017.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Marisol Touraine annonce avoir « sauvé la Sécu », vraiment ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis