La DGE mobilisée en faveur de la compétitivité et de la croissance des entreprises

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Pascal Faure Modifié le 28 septembre 2014 à 5h55

Le gouvernement place l'entreprise au cœur de sa politique et de son action. C'est la raison pour laquelle la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) est devenue le 15 septembre dernier la Direction générale des entreprises (DGE).

La nouvelle DGE se veut l'incarnation de toute la légitimité d'un État stratège, intervenant pour doper notre tissu d'entreprises. Ainsi, sous l'autorité du ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, plusieurs priorités mobiliseront cette année les compétences de la direction, et notamment :

• le renforcement de la politique industrielle et des filières de production, avec la mise en place des 34 plans de la nouvelle France industrielle ;

• le développement de l'économie numérique, via le plan France Très Haut Débit, l'initiative French Tech, et le plan national pour la robotique ;

• le développement des services, du commerce, de l'artisanat, et du tourisme ;

• le soutien à l'innovation, en contribuant notamment à un écosystème favorable s'appuyant sur les pôles de compétitivité ;

• le développement de l'export, notamment par la mise en œuvre de stratégies collectives de conquête de marchés ;

• la simplification, dont la DGE est une cheville ouvrière tant dans l'identification de nouvelles mesures que dans leur mise en application.

Sur le terrain, la mobilisation de tous nos agents en Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) permettra également de répondre à la priorité du développement de l'attractivité de nos territoires.

Ces agents sont à la fois notre capteur de terrain et le bras armé grâce auquel nous sommes en contact avec les problématiques quotidiennes des entreprises. L'an dernier, ils ont ainsi rencontré plus de 7200 entreprises, et poursuivront cette démarche. Afin d'accroitre leur efficacité, leurs missions seront recentrées autour de trois axes : accompagner les restructurations des entreprises, fédérer et animer les projets de développement et de réindustrialisation, décliner, dans les territoires, la politique de filières issue notamment des 34 plans de la Nouvelle France industrielle et des projets d'innovation.

La DGE entend porter une véritable vision stratégique de l'entreprise, tout en étant ancrée dans le concret, à l'écoute des besoins de toutes les entreprises, de la startup au grand groupe, tous secteurs d'activité confondus. C'est ainsi que nous constituons une force reconnue de développement de la compétitivité et de l'emploi sur notre territoire.

Retrouvez-nous au Salon des micro-entreprises, sur le stand D4. Nos agents répondront à vos questions notamment sur le statut de la micro-entreprise, l'exemption de publication des comptes des TPE, le crédit impôt innovation, etc.

Pour faire le plein d'idées pour démarrer et développer votre activité participez au Salon des micro-entreprises du 30 septembre au 2 octobre 2014. L'entrée est gratuite, alors profitez-en !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Pascal Faure est, depuis le 17 septembre 2014, Directeur général des entreprises (DGE).

Laisser un commentaire

* Champs requis