Domotique et santé : Apple veut sa part du gâteau

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 juin 2014 à 23h19

Apple a présenté lundi soir les futures version de ses deux systèmes d'exploitation, OS X Yosemite pour les Mac et iOS 8 pour les appareils mobiles. La plateforme mobile, qui équipe les iPhone, iPad et iPod touch de l'entreprise, était particulièrement intéressante car elle va inaugurer l'entrée d'Apple sur deux marchés potentiellement très rentables.

Bon iPhone et bonne santé

Avec l'application Health et HealthKit, la plateforme destinée aux développeurs, le constructeur californien s'attaque au secteur de la santé. Le logiciel, qui sera fourni avec iOS 8 (sortie prévue cet automne) permettra de compiler les informations santé de l'utilisateur, par exemple les calories brûlées, le poids, la pression sanguine…

Ces données physiologiques ne sont pas nécessairement évidente à calculer par soi-même. C'est pourquoi, avec HealthKit, Apple offre aux constructeurs de bracelets santé (comme Nike avec le FuelBand) un kit de développement permettant à ces périphériques d'interagir et de compléter les données d'Health. Bien évidemment, en ligne de mire tout le monde s'attend à ce qu'Apple se lance à son tour sur le marché du périphérique santé : derrière la présentation de cette solution logicielle, on entend l'iWatch…

La télécommande de la maison intelligente

L'autre marché prometteur sur lequel Apple va glisser un pied, c'est celui de la domotique. La plateforme HomeKit permettra à Siri, l'assistant vocal disponible sur iOS, de contrôler les ampoules connectées, thermostats intelligents, volets roulants et autres stations météo, avec la voix. Apple va proposer aux fabricants de ce type d'objets une certification afin de rassurer les clients de la compatibilité de leurs produits avec l'iPhone.

Après CarPlay, une technologie affichant les applications iOS sur les tableaux de bord des véhicules compatibles, Apple joue désormais sur trois tableaux inédits pour l'entreprise : l'automobile, la maison (HomeKit) et la santé (Health).

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis