Quel est l’âge du droit de vote en Europe parmi les 27 pays ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Daniel Moinier Modifié le 20 juin 2022 à 5h39
Democratie Vote Elections
72%72% des jeunes en France se déclarent défavorables au vote dès 16 ans

Au lendemain du 2ème tour des législatives, on peut constater que tous les pays européens ne sont pas sur la même longueur d’onde et c’est beaucoup plus compliqué encore puisque l’âge peut être variable dans un même pays.

Seuls trois pays sur les 27 de l’union européenne ont abaissé l’âge du droit de vote en dessous de 18 ans. On peut ajouter le cas particulier de la Belgique pour des élections particulières

Par contre trois pays font exception en fonction des régions, on peut ajouter, hors Europe des 27, la Suisse à 16 ans, pour le Canton de Glaris depuis 2017.

En Allemagne, le pays fonctionnant en Landers, l’âge de vote est abaissé à 16 ans pour les élections régionales dans quatre d’entre eux : Brême, Brandebourg, Hambourg, Schleswig-Holstein.

Autre différence, pour les élections municipales, le vote est octroyé à partir de 16 ans pour la Saxe, Sarre-Rhénanie-Palatinat, Hesse et Bavière.

La Belgique a adopté les 16 ans pour les élections européennes depuis mai 2022.

Autre exception, en Wallonie et à Bruxelles, il est possible de s’exprimer lors de consultations populaires régionales à partir de 16 ans.

Des débats sont en cours en Italie et en Irlande.

En ce qui concerne la France, c’est toujours 18 ans mais deux camps s’opposent, ceux qui préfèrent le maintient à 18 ans et ceux qui veulent abaisser l’âge à 16 ans.

Trois candidat(e)s s’étaient exprimé(e)s favorablement pour les 16 ans : Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot.

Seule parmi tous les autres qui ne sont pas prononcés, Valérie Pécresse s’y était farouchement opposée.

Ce débat a commencé en 2002 avec Lionel Jospin qui avait proposé le vote dès 17 ans.

Emmanuel Macron lors de sa première candidature avait annoncé ne pas y être opposé si les prochains scrutins affichaient un vote massif des 18/25 ans.

En 2021, le groupe socialiste avait fait la proposition d’abaisser le vote à 16 ans mais celle-ci avait été rejetée par le Sénat.

Les instituts de sondage dirigés vers les jeunes ont aussi testé avec arguments, la possibilité de voter à partir de 16 ans. Mais étonnamment, ceux-ci n’ont pas trouvé d’échos très favorables.

Une autre étude plus proche des jeunes lancée en 2017 par INJEP (Institut National de la Jeunesse et l’Education Populaire) et par le Crédoc (Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de vie) révélait également que 72% des jeunes se déclaraient défavorables au vote dès 16 ans.

Le vote des 16/17 ans aurait-il changé ces élections ? Nul ne le saura…

www.danielmoinier.com

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Daniel Moinier a travaillé 11 années chez Pechiney International, 16 années en recrutement chez BIS en France et Belgique, puis 28 ans comme chasseur de têtes, dont 17 années à son compte, au sein de son Cabinet D.M.C.Il est aussi l'auteur de six ouvrages, dont "En finir avec ce chômage", "La Crise, une Chance pour la Croissance et le Pouvoir d'achat", "L'Europe et surtout la France, malades de leurs "Vieux"". Et le dernier “Pourquoi la France est en déficit depuis 1975, Analyse-Solutions” chez Edilivre.