EADS va supprimer 8 000 emplois

Par Olivier Sancerre Modifié le 21 novembre 2013 à 15h17

Malgré un carnet de commandes bien plein, EADS s’apprête à annoncer une nouvelle charrette de licenciements. C’est la division Défense & Espace qui va en souffrir.

La branche Défense & Espace, qui sera renommée l’an prochain Airbus Defense & Space, va voir disparaître un cinquième de ses effectifs. Cette division comptant 40 000 employés, on parle donc de 8 000 suppressions de postes. La branche regroupe sous un même toit les activités militaires d’EADS, à savoir Airbus Military, Astrium et Cassidian.

Des suppressions de postes « inévitables »

On attend des précisions pour le 9 décembre, qui sera l’occasion pour le groupe d’annoncer un plan de restructuration. L’entreprise avait néanmoins prévenu que des suppressions seraient « inévitables » lors du rapprochement des divisions espace et défense.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis