E-commerce : gare aux arnaques avant Noël

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 14 décembre 2015 à 21h13
Ecommerce Contrefacon Internet Achat Ligne
25 %25 % des consommateurs ont déjà acheté un produit contrefait via l'e-commerce.

Les pros du e-commerce s’attendent à des ventes records à Noel, pas seulement à cause des attentats mais tout simplement parce que les Français aiment de plus en plus acheter sur Internet… mais le revers de la médaille c’est qu’Internet est aussi le paradis des faussaires.

Paradis, c’est bien le mot car sur Internet, une boutique en ligne vendant des contrefaçons peut apparaitre un jour en Espagne, être fermée quelques semaines plus tard traquée par la Guardia civile pour rouvrir le lendemain en Italie ou aux Pays-Bas voire même à l’autre bout du monde, et continuer à vous vendre des produits contrefaits en quasi totale impunité… Résultat, un consommateur sur quatre a a déjà acheté, à son insu ou de son plein gré, un ou des produits contrefaits sur Internet. c’est ce que révèle une étude réalisée pour Markmonitor par le cabinet Opinium.

Prenez une paire de lunettes, des Ray-Ban pour ne pas citer la marque. Un jour vous voyez apparaitre une publicité sur votre mur Facebook, les lunettes sont proposées à des prix imbattables, des dizaines de références sont disponibles, et la boutique en ligne a vraiment l’air d’être une boutique Ray-Ban.. seulement voilà, à la réception, car vous recevez bien les lunettes, par un transporteur express bien sur, ce qui sort de la boite, ce sont des imitations, excellentes tout de meme, mais bien des imitations.

Pour ne pas se faire piéger, plusieurs solutions existent comme l'explique Jean-Baptiste Giraud, rédacteur en chef d'Economiematin dans sa chronique hebdomadaire sur RTL. Si le prix est anormalement bas, je sais bien que c’est la crise, mais dites vous qu’il y a probablement un loup. Les marques ne se bradent pas, ou rarement à -80 %. Si vous avez un doute, comparez les prix avec d’autres sites.

N’achetez que sur des sites que vous connaissez, avec des url en .fr, ou en .com, et rédigés en excellent français. Les sites de référence comme Ebay ne sont pas à l’abri des arnaques, meme si Ebay justement, qui a fété ses 15 ans récemment, s’est engagé dans un programme ambitieux de lutte contre les contrefaçons. Enfin, il reste évidemment une dernière solution : ne pas acheter de marques de référence, ou de luxe, c’est aussi très économique, et pour le coup, vous ne prenez aucun risque de tomber sur une contrefaçon.

Tous les vendredis, retrouvez la chronique de Jean-Baptiste Giraud, rédacteur en chef d'Economiematin.fr, dans RTL Petit Matin.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «E-commerce : gare aux arnaques avant Noël»

Laisser un commentaire

* Champs requis