Les crédits aux seniors : un marché de niche en développement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Arsalain El Kessir Modifié le 22 avril 2014 à 12h47

Du 3 au 6 avril s’est tenu le Salon des seniors au Parc des Expositions de Paris, et à seulement quelques mètres de là, le Salon national de l’Immobilier. Pourquoi ne pas mixer ces deux évènements et se pencher un peu plus sur le marché du crédit aux seniors ? Un marché de niche avant tout, mais un marché en forte croissance.

En début d’année, ma société, (Bourse des Crédits) publiait un observatoire, "Les Français et le regroupement de crédits"*, et plus récemment une étude sur le crédit et les seniors. Comme nous l’avons expliqué, seul 1% des 60 ans et +, qui ont possédé ou possèdent fin 2013 un crédit prévoit de posséder un crédit immobilier à nouveau, et 5% un crédit à la consommation.

Une minorité seulement a prévu de souscrire un nouveau crédit, tandis qu’une majorité (59%) a déjà fini de rembourser ses différents emprunts.

Et pourtant, ce marché des plus de 55 ans, en pleine croissance, est très convoité par les établissements de crédit. Il concerne près d’un tiers de la population française. Le potentiel est énorme. Les établissements bancaires l’ont bien compris. Chaque banque développe ses propres produits, destinés aux seniors, particulièrement pour l’épargne et l’assurance.

Le marketing ciblé dans le marché du crédit

En 2008 déjà, Sofinco dans son étude ** notait que les seniors représentaient "une part croissante des utilisateurs de crédit à la consommation".

Dans ce cadre, les établissements financiers – dont Bourse des Crédits – développent des offres spécifiques à destination des seniors, que ce soit en termes d’assurances emprunteur et/ou de regroupement de crédits.

L’abattement de revenus des seniors avant leur passage à la retraite est souvent intégré pour ne pas les mettre dans une situation difficile avec la baisse de leurs revenus. Des produits d’assurance sur-mesure, dédiés à cette cible de clientèles âgées avec des garanties personnalisées et des tarifs compétitifs sont également souvent proposés.

Les seniors de gros consommateurs qui empruntent plus facilement

En France, dans une population de plus en plus vieillissante, les seniors possèdent près de 60% des richesses nationales privées. Ce sont de gros consommateurs. Leurs revenus élevés, l’amélioration de la qualité de vie et l’augmentation de l’espérance de vie rendent leurs profils peu risqués pour les banques.

Résultat, ces dernières investissent de façon croissante dans le marketing ciblé et la publicité. Elles visent cette clientèle, âgée, mais qui emprunte beaucoup plus facilement.

Le niveau de richesse des seniors, supérieur à la moyenne nationale, favorise leur propension à consommer et à emprunter. Le crédit leur permet de financer leurs voyages et autres loisirs, l’achat d’un véhicule, l’équipement de leur domicile, etc. Pour les plus âgés, c’est aussi un moyen de faire face à des dépenses de santé.

Si en 1990, à peine 18% des 55-64 ans détenaient un crédit à la consommation selon Sofinco, ils étaient 29% en 2008, et 31% en 2011.

Notre étude montre que la proportion des 60 ans et + qui ont un crédit à la consommation en cours est, fin 2013, identique à celle des 50-59 ans, environ 30%.

Je constate ainsi dans mon métier de courtier, cette augmentation de la part des seniors dans l’octroi et le remboursement de crédits consommation et immobilier ces dernières années. Part qui devrait continuer à croître avec l’augmentation des prix de l’immobilier et le vieillissement de la population. Sentiment ressenti début avril dans les salons Porte de Versailles à Paris, où tandis que l’un affichait une fréquentation en forte baisse (Salon de l’immobilier), le second (Salon des seniors) était déjà bondé en semaine.

* Observatoire Bourse des Crédits / PollingVox réalisé auprès d’un échantillon représentatif des personnes de 18 ans et plus résidant en France. Interviews en ligne les 18 et 19 décembre 2013. Echantillon national représentatif de 1016 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération.

** Panorama du crédit conso de Sofinco, Juillet 2011

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Arsalain El Kessir est Président-Fondateur de Bourse des Crédits, société de courtage click and mortar indépendante qu’il a créé en 2012. Il a été auparavant Directeur Opérationnel de CréditDomus.com et Directeur de l’activité de courtage en crédit immobilier du groupe COVEA (Empruntis.com) où il a développé l’activité B2B, traitant les dossiers à forte valeur ajoutée du groupe (réseaux d’agents immobiliers, courtiers en assurances, conseillers en gestion de patrimoine, etc.).   

Laisser un commentaire

* Champs requis